Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Ni Putes Ni Soumises mais subventionnées
Chroniques du Traité de Lisbonne

Un organisme public français finance la dictature du Laos

L’Agence Française de Développement (AFD) est un établissement public industriel et commercial (EPIC) dont le capital est entièrement détenu par l’Etat français. L’AFD est placée sous la tutelle du Ministère des affaires étrangères, du Ministère des finances et du Ministère de l’outre-mer. Le montant de sa dotation est de 400M€. Opérateur pivot du dispositif français d’aide publique au développement, l'AFD intervient sur les 5 continents pour la réduction de la pauvreté, le financement de la croissance économique et la protection des biens publics mondiaux

Parmi ces 400M€, 300 000€ ont servi à l’illumination de quatre sites historiques de la ville de Vientiane (des temples et le Palais présidentiel), la capitale du Laos. Ce pays est une dictature marxiste qui extermine allègrement sa minorité Hmong dans le nord du pays.

Selon un porte-parole officieux de l'AFD, c'est le Gouvernement et le Ministère des Affaires étrangères qui décident de la politique, des orientations et de l’allocation des fonds aux pays en développement. L’AFD ne serait qu’un «opérateur technique» qui se contenterait de «mettre en oeuvre les décisions politiques du Gouvernement». Avec nos impôts.

Michel Janva