Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Mayotte : la fin du droit du sol ?
Un "grand frère" suspect dans l'enquête sur les tirs de Villiers-le-Bel

Kosovo : Les relations internationales s'enveniment.

Le représentant de la Russie à l'Otan Dmitri Rogozine a estimé ce matin que la Russie pourrait "utiliser la force" si l'Otan ou l'Union européenne "défient" l'ONU sur le Kosovo :

"Si aujourd'hui l'Union européenne adopte une position unie ou l'Otan dépasse son mandat au Kosovo, ces organisations vont défier l'ONU et nous allons alors nous aussi partir du fait que nous devons utiliser une force brutale qu'on appelle une force armée, pour qu'on nous respecte"

hier, le Pape a appelé "à agir avec prudence et modération et à rechercher des solutions favorisant le respect mutuel et la réconciliation".

Carole d'Hombelois

Commentaires

charles

parfaitement raison la Russie! s'il devait y avoir un nouveau conflit(ce qui n'est pas souhaitable!) ce sera la faute des USA de l'UE réunies dans l'OTAN.
les faiseurs de guerre (USA) et leur vassaux UE) sont prêts à toutes les illégalités pour mettre le chaos dans les balkans. A quand un réveil de la grande Europe, respirant avec ses deux poumons?!

AlphaCharlie

Poutine est un des seul dirigeants avec les yeux en face des trous. Rien d'étonnant alors, que les médias français essayent de le faire passer pour un dangereux tyran.

Pascal G

@ Charles
Deux poumons, sur le plan religieux certes.
Mais sur le plan politique, les intérêts de la Russie, qui possède la moitié de l'Asie centrale et une façade sur l'Océan pacifique, ne seront jamais exactement les mêmes que ceux de l'Europe : c'est un fait géo stratégique.
Ne nous leurrons pas : parce que dépendants du gaz russe et algérien, ou sur la question du Kossovo, les pays européens font faire face à la tentative de division de l'Europe par des pressions russes successives, en profitant de ce que l'UE est un géant économique sans cohérence stratégique et militaire. Les USA sont dominants, parce que nous avons renoncé. Mais la domination russe sur l'UE serait-elle préférable à celle de l'OTAN ?
Le modèle de Poutine pour l'UE, c'est celui d'une vassalisation à l'ukrainienne. L'ancien dissident BOUKOWSKY a très bien démontré ce projet.

Jean

Chirac avait crié au scandale en 2003 quand Bush a déclenché la guerre sans l'aval de l'ONU. Pourtant, en 99, qui avait demandé à ce que l'on ne passe pas par l'ONU pour agresser la Serbie ? Chirac !

Aujourd'hui encore, nos dirigeants si soucieux, paraît-il du droit international, le bafouent : la résolution 1244 affirme bien que le Kosovo est partie de la RFY. Si la RFY n'existe plus, cela ne veut pas, pour autant dire que la Serbie n'est pas son ayant-droit. Il y a simplement une sorte de novation. Et le Kosovo reste serbe tant qu'il n'y a pas de nouvelle résolution affirmant le contraire. Ceci dans le cas où l'on se plie bêtement au droit supranational, le considérant comme légitime. Mais, bien sûr, l'ONU peut prendre toutes les résolutions affirmant l'indépendance qu'elle veut, celles-ci manquent de légitimité et de légalité, car elle n'est pas fondée à s'ingérer dans des questions touchant à la souveraineté des Etats quand ceux-ci n'attaquent pas d'autres Etats membres.

Je ne sais toutefois pas si les propos russes sont à prendre avec beaucoup de sérieux, car il y a une présidentielle en vue (certes qui doit être remportée par le candidat Medvedev, mais élection tout de même). Pendant la guerre du Kosovo, Eltsine avait mis en alerte ses bases militaires sans que cela ait signifié grand chose. Toutefois, il est clair que si la Russie déploie des troupes, l'OTAN préfèrera éviter le drame... Souhaitons qu'elle le fasse !

Pour finir, je crains que cette mise sous protection de l'UE ne préfigure des lendemains qui déchantent pour nous : imaginons que des sécessionnistes proclament leur indépendance en France, en Espagne ou à Chypre, l'UE pourrait exiger que les Etats concernés ne réagissent pas, la laissant, elle, régler cela pacifiquement en conférant à ces régions un statut particulier. C'est aussi une forme d'Europe des régions.

Bravo Poutine !

boularne

Les chrétiens au secours des Chrétiens.Que les croisés se rangent en ordre de bataille contre les cosmopolites américains et leurs alliés musulmans!

siobud

Bravo Poutine ! vive l'Europe des Nations de l'Atlantique à l'Oural. Même culture même religion, histoire et moeurs communs.
Puisque que le gouvernement fantoche et totalitaire de Bruxelles favorise les séparatismes ethniques artificiels et spolieurs, il devrait "excuser" le séparatisme annoncé de ces peuples d'avec les "musulmans - turques - albanais...etc
Vive la Russie et espérons en l'Irlande, seuls ces deux pays peuvent désormais arrêter cet état européen composé d'anonymes fonctionnaires.

BOGOMIR

Parmi les sondages sur "Expression Publique", le sondage de la semaine (en ligne chaque vendredi):

"Donnez votre avis sur l'actualité, l'opération de police à Villiers-le-Bel, la réforme de l'école primaire et l'indépendance du Kosovo !"

http://www.expression-publique.com/expression-publique/main.php

Olivier

Poutine est un vrai chef d'Etat. Et lui au moins, pas un Européen de pacotille.
L'espoir viendra de l'Est plutôt que des Mac Do, des Sarkozy et des Attali bouffis.
Vive la Sainte Russie!

Papon

Le courage est une vertu trop rare aujourd'hui pour ne pas être encouragée; signalons que la Russie n'a strictement aucun interêt dans cette affaire et qu'elle n'agit que par devoir de solidarité.
Meditons sur la "politique" d'un president français qui encourage l'independance du Kosovo apres avoir abdiqué celle de la France.

Aslan

Je suis totalement d'accord avec AlphaCharlie.
Poutine n'est pas un saint, certes.
Mais la vision du monde que la majorité des Français a résulte de la propagande anglo-saxonne.

Vive la Russie chrétienne (plus que la France)!

BOGOMIR

D'après l'article ci dessous, les dirigeants européens ont obéi aux Etats Unis, tout en sachant qu'ils allaient à la catastrophe!

http://www.dedefensa.org/article.php?art_id=4927

xango

Vive la Russie!
déjà,à la fin des années 1880, Gustave Le Bon* prédisait que le sursaut occidental viendrait d'elle
accepter l'indépendance du Kosovo, c'est préparer l'indépendance du NEUF TROIS

* ses livres sont accessibles auprès des Editions de la Pensée Française BP 1 Chire en montreuil 86190

tite

Bravo ni aux uns ni aux autres, mais grand' peine de voir l'embrasement gagner.En revanche honte aux USA et à l'UE (et particulièrement la France)pour avoir soufflé sur les braises. Les plaies se cicatrisaient peu à peu dans cette région sensible, les voilà réouvertes.Honnêtment, tout le monde sait que cet Etat n'a pas les moyens de l'indépendance et que ses ressources proviendront essentiellement des subsides de l'UE et des USA d'un part et des mafias de tout poil d'autre part.Enfin, les USA sont contents de pouvoir enfin développer un Etat islamiste en Europe, cela fai partie de lur stratégie (ils n'ont pas réussi à ce jour avec la Turquie).Prions pour que cela ne dégénère pas mais les USA et la France ne pourront pas dire qu'ils n'étaient pas prévenus des conséquences, ils devraient dans ce cas supporter une responsabilité terrible devant l'histoire par cette provocation.Enfin, la grande leçon est que l'avenir appartient aux croyants QUI OCCUPENT LE TERRAIN.

Pascal G

Vive le Russie, vive Poutine, vive la Russie, vive Poutine.....
Beaucoup des liseurs du SB paraissent attendre le salut des nations européennes contre ''l'impérialisme américain'', Mac Do, Coca etc....de la Sainte Russie, qui est morte en 1917, comme l'Ancien régime en 1793. Il y a beaucoup de naïveté et d'inconséquence dans cet espoir du salut par les autres : la Russie serait désintéressée par principe et les USA intéressés par nature !!!
Le salut des nation de l'U E est dans leurs mains, SI elles retouvent leurs racines et leur volonté d'être.
Mais je persiste à penser que la société américaine offre plus de leçons positives (recul de l'avortement, combat contre l'homosexualité, possibilité d'un enseignement libre, et d'une société de droits civiques et communautaires) que la Russie, où l'avortement demeure un fléau et où l'alcoolisme et les maladies qui en découlent provoquent un recul de la durée de la vie, constants depuis 50 ans. Alcoolisme et avortement qui se perpétuent sous Poutine : l'homme blanc est en régression en Russie.
L'antiaméricanisme de certains nationalistes français est souvent excessif, bien que compréhensible du fait des erreurs américaines, mais leur russophilie est vraiment déconnectée du réel.Il existe vraiment un parti de l'étranger chez certains nationalistes français, russolâtres, palestinolâtres, tout ceci en oubliant les chrétiens palestiniens arabes, et les catholiques ukrainiens.....
Moi je suis plus catholique que nationaliste, n'étant pas jacobin et adorateur de l'Etat-Nation. Et je n'ouble pas que les Serbes qui ont juridiquement raison sur le Kossovo, seraient moralement plus crédibles s'ils n'avaient pas massacré des milliers de catholiques croates et détruit la moitié des villes de Croatie. Ils sont seuls parce qu'ils ont méprisé les autres peuples chrétiens des Balkans.

On pourrait opportunement rappeler ce qui s'est passé lorsque certains etats US ont voulu faire secession en 1860; vous avez dit
" deux poids, deux mesures ? "

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.