Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Etats-Unis : les protestants en déclin
Samedi prochain : 4 canonisations

Les peuples européens, violés et volés

Babel Voici ce que pense Sylvie Pierre-Brossolette, journaliste au Point, à propos des Européens et du Traité imposé de Lisbonne :

"Est-ce qu’il ne faut pas violer des fois les peuples un tout petit peu pour leur bien, on le fait pour d’autres questions".

Violés et volés : on apprend que les traductions de l'UE coûtent la bagatelle de 1,1 milliards d'euros.

Michel Janva

Commentaires

Xtophe

Même traduits, leurs textes restent incompréhensibles pour le simple quidam.

Plus qu'une léthargie, les Européens sont victimes d'une complète inhibition.

Tout est contestable :
* Le contenu même de la Constitution,
* Les méthodes employées pour faire adopter la Constitution, à savoir :
- le mensonge sur son contenu
- la négation du résultat des referendums hollandais et français,
-le déni de démocratie en remplaçant le peuple par ses élites prétenduement représentatives pour avaliser le texte
- l'inutilité du referendum irlandais, car approbation prévue quel que puisse être la réponse irlandaise.

Elle est belle la démocratie ! Et personne ne bronche. Tout ces gens ne sont que des collabos ; de simples laquais au service de la dictature européiste qui démolit les nations de notre continent, pourfend les traditions séculaires, nie notre passé historique et annihile la civilisation européenne.

Barroso, Schultz, Potering, Merkel, Giscard, Cox n'ont décidément rien à envier aux Laval, Déat et consorts ! C'est révoltant ! Non, c'est révolutionnant !!!

Nos espoirs ne pourront naître qu'à l'est (Tchéquie, Slovaquie, Roumanie, Serbie). Il ne faut rien attendre - si ce n'est le pire - des autres pays engoncés dans leur confort bourgeois de petit capitaliste soumis à la société de consommation.

Les ventres n'ont pas de tête ! Ni même de c*******.

Pascal G

''Violer un petit peu '' : voilà une définition de ce crime qui intéressera les juristes.
Violer pour le ''bien'' de la victime : belle justification du même crime.
Cette dame se pense sans doute spirituelle ou intellectuellement stimulante : elle révèle surtout une dramatique inconscience devant de telles sottises.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.