Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



L'Europe et les droits de l'homme
Un Grenelle de l'enseignement catholique

L'héroïque résistance karen perd un chef

Hier, Padoh Man Sharh, le secrétaire général de la Karen National Union (KNU), a été tué dans sa résidence de Mae Sot (Thaïlande), ville située à la frontière de la Birmanie.

Depuis 60 ans, l'ethnie karen tente de résister militairement à la junte au pouvoir. Mais, au prix de terribles exactions, le régime birman poursuit sa répression et cherche à les déplacer de leur territoire. En 1995, la chute du Quartier General de Manerplaw avait militairement affaibli la rébellion Karen. Sans pour autant lui porter un coup fatal.

Après le meurtre de Padoh Man Sharh, tous les cadres de la rébellion sont en alerte. Les chefs locaux redoutent d'autres actions visant des cadres de la Résistance habitant dans des maisons frontalières.

Ce peuple vit aujourd'hui pleinement les paroles de Saint Paul :

"Nous sommes pressés de toute part, mais non pas écrasés; ne sachant qu'espérer, mais non désespérés; persécutés, mais non abandonnés;  terrassés,  mais non annihilés. Nous portons partout et toujours en notre corps les souffrances de mort de Jésus, pour que la vie de Jésus soit, elle aussi, manifestée dans notre corps" (2 Co 4, 8-10).

Carole d'Hombelois

Commentaires

La plupart des catholiques progressistes n'ont sans doute jamais entendu parler de leur lutte pour la liberté qui dure depuis ~ 1950.
Il faut dire que l'on parle si peu d'eux... Ce qui est "normal": ils ne commettent pas d'attentats terroristes et, ayant jadis empêché la prise du pouvoir par les communistes en Birmanie, ils ne sont donc pas politiquement corrects !

Marc

Les Karens était un peuple qu'admirait beaucoup le commandant Guillaume (alias "Le Crabe-tambour").

Papon

Si seulement ils avaient du petrole...

Lambert

En tant que volontaire des Missions Etrangeres de Paris en Inde, je suis alle renouveller mon visa en thailande il y a deux semaines. Je suis alle rejoindre des volontaires MEP et des pretres missionnaires MEP, donc francais, ayant charge d'ame de villages Karens. Ce peuple magnifique, brut de decoffrage, vrai, se converti peu a peu. Ils representent une part tres importante de l'Eglise Thailandaise, quoique deconsideres par les thailandais eux memes, qui voient en ce peuple des bouseux arrieres...
Leur fio est belle. Sur mon blog ( http://thibault-lambert.over-blog.com/article-16430579.html ), mis en lien, vous trouverez des photos de ce peuple recevant leur eveque.
Une occasion de saluer le travail fantastique de ces pretres missionnaires francais, et d'encourager le beau centre de volontariat fonde par les MEP.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.