Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Jean-François Copé, l'ambitieux ?
Une Europe de politiciens

Nicolas Sarkozy, le nouveau Giscard

Dans Valeurs Actuelles, Eric Branca fait une comparaison plutôt réussie des deux présidents :

"« J’entends encore l’immense rumeur du peuple français qui nous a demandé le changement. Nous ferons ce changement avec lui, pour lui, tel qu’il est dans son nombre et sa diversité », s’exclame Giscard le 27 mai 1974, dans son discours inaugural.

« Ce que j’ai dit, je le ferai », martèle Sarkozy pendant sa campagne, avant d’en appeler, le 16 mai 2007, pour son discours d’investiture, à « l’exigence de changement que le peuple porte en lui »."

Après 1974, nous avons eu 1981. Et dans les sondages, le dévissage de Nicolas Sarkozy, "c'est du sérieux" :

"Nicolas Sarkozy, comme ses prédécesseurs avant lui, voit progressivement se réduire le champ de ses soutiens à son noyau dur. Lequel se réduit lui-même progressivement…"

Michel Janva