Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Sans la droite nationale, la droite condamnée à l'impuissance
Cantonales : la progression continue de la gauche

Fin de crise en Belgique ?

Un accord a été conclu ce matin en Belgique sur le programme du gouvernement de coalition que doit diriger à partir de jeudi le flamand Yves Leterme. Le texte adopté trace les grandes lignes du programme d'une équipe qui voit le jour plus de neuf mois après les élections législatives. Les dernières discussions ont porté sur les politiques migratoire, sociale, en matière de justice et de soins de santé. D'ici à la prestation de serment d'Yves Leterme et de ses ministres, jeudi matin au Palais royal, il reste aux président des cinq partis à s'entendre sur la répartition des portefeuilles.

L'accord de gouvernement laisse entièrement de côté les problèmes entre les néerlandophones (60% des 10,5 millions de Belges), qui réclament une plus grande autonomie pour la région flamande, et les francophones (40%), qui souhaitent que l'Etat fédéral continue à tenir un rôle central dans l'organisation du pays. Ces dossiers, qui ont empêché la formation d'un gouvernement durant plus d'un semestre, ont été renvoyés à des négociations sensées aboutir d'ici à la mi-juillet.

Michel Janva

Commentaires

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.