Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



USA : Mike Huckabee se retire
Les chrétiens du Kurdistan

Le piège des Farc fonctionne en France

Luc de Barochez remet les pendules à l'heure dans Le Figaro :

F "Le piège que tend le terrorisme est d'autant plus dangereux que nos sociétés démocratiques et médiatiques ne sont pas armées pour lutter contre le chantage à la souffrance. [...] Les Farc utilisent cette même émotion suscitée par leur cruauté pour tenter de faire pression sur nos gouvernements et obtenir des concessions. En l'espèce, ce que veulent les Farc, dans l'immédiat, c'est justement de ne plus être considérées comme un groupe terroriste, mais comme une partie belligérante dans une guerre civile. Leurs otages seraient donc des prisonniers de guerre, voire des détenus «politiques». [...]

Si les Farc veulent être traitées comme autre chose que des terroristes, comme elles le revendiquent, elles doivent s'engager dans un véritable processus politique. La libération de six otages consentie cette année par la guérilla, grâce à l'intercession de Chavez, est encourageante, mais elle n'est qu'un début. Quant à Ingrid Betancourt et aux autres otages, le meilleur service qu'on puisse leur rendre aujourd'hui, c'est de faire moins de bruit autour d'eux."

Michel Janva

Commentaires

Exupéry

Evident, toutes les campagnes médiatiques au voyeurisme pleurnicheur autour de quelque otage que ce soit, ne font que renforcer la détermination des barbares qui détiennent ces malheureux, à les garder précieusement pour faire monter les enchères...
Notre sensibilité affichée ne fait que renforcer le pouvoir brutal des barbares insensibles sans foi ni loi.

cosaque

Ds ma petite ville de Macon une affiche de la mairie pleurniche :
"Macon n'oublie pas Ingrid"

Mais ce mattraquage tend plus à m'inciter à penser de manière peu charitable : Et moi,j'en ai cure !...

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.