Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Les Farc auraient payé Chavez
Vers une réforme du CNRS ?

Le relativisme règne

Hebrard Après le scientifique-idéologue partisan de l'anti-culture de mort, Axel Kahn, invité auprès de la CEF, nous apprenons que le Centre Théologique de Meylan (diocèse de Grenoble) invite jeudi 13 mars une collaboratrice du journal La Croix, Monique Hébrard, elle-aussi favorable à l'avortement. Elle conseille notamment, en cas de regrets ou remords après avortement d'avoir recours à l'association pro-vie Magnificat mais aussi au planning (anti)familial. Relativisme, quand tu nous tiens...

A quand, Pierre-Olivier Arduin invité dans les diocèses ?

Michel Janva

Commentaires

Jean

Hébrard a écrit un ouvrage intitulé "Avortement, la parole confisquée" qui dénonce le silence imposée aux femmes qui acceptent l'avortement comme solution à leur grossesse. Elle démontre bien les souffrances engendrées par cette barbarie, mais il est bien dommage qu'elle n'en tire pas de bonnes conclusions en refusant de considérer l'avortement comme une horreur !

texmex

Je trouve que le Centre Théologique de Meylan vole bien bas, s'il invite à traiter d'un des péchés qui crient vengeance au Ciel non pas un prêtre, non pas un médecin, ou quelqu'un de qualifié, mais une journaliste. Et une journaliste qui est en opposition ouverte avec l'enseignement de l'Eglise.
Tout cela n'est que du bois mort et stérile qui tombera. C'est que, il y en a, du bois mort, depuis quelques décennies.

Exupéry

Depuis le temps que nombre de périodiques officiellement catholique nous présentent Monique Hébrard comme un modèle de chrétienne-protestante œcuménique...
Cela fait partie des tentations de protestantisation de nombre de catholiques qui veulent paraître émancipés ...
Ce risque était déjà signalé par Mgr Ratzinger dans "Entretien sur la foi" en 1985.

Vu de Marcq

Que Monique HEBRARD soit favorable à l'avortement, cela la regard. Mais quand le journal LA CROIX la prend comme collaboratrice, il fait croire aux lecteurs d'un journal qui se présente comme catholique que l'Eglise ne condamne pas l'avortement.

paul

En ce qui concerne le journal la Croix, je ne m'étonne plus de rien.
Il y a des bonnes mais aussi de moins bonnes choses.
Le journal La Croix ne sera jamais comme la revue "La Nef" ou "Reconquête" ou d'autres revues du même style.
La Croix est dans le monde...
Et comme "vu de Marcq", je regrette que cette dame soit collaboratrice de ce journal.
Mais bon, je vais arrêter mon commentaire ici, sinon, on va me prendre pour un intolérant.

Jean

A propos de l'ouvrage de Hébrard, dans la même veine, cet article sur la souffrance des femmes qui choisissent de supprimer leur enfant : http://www.genethique.org/revues/revues/2008/mars/20080304.1.asp

Heureusement que la Fondation Jérôme Lejeune, par contre, ne tire pas les mêmes conclusions que Mme Hébrard, pseudo catholique (et c'est un protestant qui le dit !).

A noter la tentative de déculpabilisation faite par le planning familial.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.