Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Un Tibétain ne vaut pas un phoque
Jean-Marie Bockel, un pro-FLN aux anciens combattants

L'UMP, un bateau à la dérive

Christian Estrosi s'en plaint :

"Dans nos fédérations, plus personne ne réfléchit, plus personne ne travaille. Nous ne faisons plus bouger aucune ligne, nous ne portons plus aucun message, nous n'apportons plus aucune proposition concrète".

Mais, rassurez-moi, vous faites encore de la politique ?...

Michel Janva

Commentaires

Pascal G

C'est également l'impression que donnent souvent les partis de la Droite Nationale, plus centrés sur les élections et leur organisation, ainsi que sur leurs questions de structures, que sur la réflexion, les idées et leur actualisation par rapport aux moments présents et aux débats de l'actualité. D'où le plongeon électoral : l'absence de renouvellement a permis la mise en oeuvre de toute la manipulation sarkoziste, qui se poursuit aujourd'hui avec le soutien d'une partie de la gauche et de la franc maçonnerie.

xango

je suis étonné de votre étonnement
la suppression du parti grâce auquel on a été porté au pouvoir est un classique!

Papon

Une fois terminée la course aux prebendes que peut-il bien rester à faire ?

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.