Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



L'impasse des candidats UMP
Strasbourg veut faire dissidence

Nicolas Dupont-Aignan demande un changement de politique

Nicolas Dupont-Aignan, meilleur élu de droite (79,7% à Yerres), a réclamé du changement :

"N'en déplaise aux centristes, l'orientation de la politique gouvernementale ne pèche pas par un défaut de politique libérale-européenne, mais au contraire par un manque de rééquilibrage au profit d'une ligne nationale, républicaine, et sociale. C'est sur cette ligne que Nicolas Sarkozy a séduit l'électorat populaire en 2007, électorat qui lui a fait logiquement défaut après l'aveu d'impuissance sur le pouvoir d'achat, l'Europe et la croissance".

Michel Janva

Commentaires

Pascal G

La ligne sarkoziste était républicaine (cela va de soi pour être président de la République...) et nationale (contre la constitution européenne). Mais aussi libérale au sens de la réforme de l'état socialiste et centralisé en y introduisant de nouvelles libertés. C'était la fameuse ''rupture'' qui lui permit d'attirer les classes moyennes qui votaient d'habitude FN : sur ce point Dupont-Aignan se trompe d'analyse.
Ce n'est pas parce que l'état n'est pas ''social'', mais parce que la ''rupture'' libératrice n'a pas eu lieu, et que Lisbonne a été signé, que les électeurs de droite sont restés chez eux.
Opposer l'Europe et les réformes, c'est faire du souverainisme un courant jacobin étatiste et socialisant : or, Traités de Lisbonne de Maastricht ou pas, chaque pays européen peut se réformer (libertés pour l'enseignement, moins de fiscalité, suppression des droits de succession, réforme du droit du travail, décentralisation, etc....) sans demander quoi que ce soit à Bruxelles. L'Espagne et l'Italie, le Danemark et l'Allemagne l'ont fait.
L'impuissance politique est donc bien de ''chez nous'', sarkozienne et UMPiste, et socialiste, elle n'est pas ''européenne''. Car l'Europe n'est pas libérale, elle est technocratique, anti démocratique et socialiste. C'est pour cela qu'elle est nuisible.

HB

Cette première défaite de Sarkosy est en partie due au traité de Lisbonne.

Elle est due aussi au fait que les candidats de gauche travaillent mieux le terrain que ceux de droite.

Ils sont, ou donnent une image d'être plus près des gens.
Aux communales on vote pour un homme qu'on connait, par pour un représentant du parti.
Messieur dits de la droite, vous êtes inefficaces.
Vous avez perdu, et ce n'est que logique.

jano

Pascal G. à raison, l'impuissance se trouve chez nos " gourvernants" sauf pour le pire!
L'europe, la reconnaissance du kosovo etc.
Mais ceci était prévisible, même dès 2007 ...
Je recherche le nombre d'évêques en France, quelqu'un peut-il me donner ce renseignement?
Merci par avance
Cordialement

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.