Les relations entre la Chine et le Vatican
La sécularisation dénature l'Eglise

Prière pour les Juifs : Rome reste ferme

Le cardinal allemand Walter Kasper, président du Conseil pontifical pour l'Unité des chrétiens, a déclaré que Benoît XVI n'a pas l'intention de modifier la prière controversée (modification, explication), appellant à la conversion des juifs :

"[Il] va laisser cette prière telle qu'elle est. De notre point de vue, elle est tout à fait correcte sur le plan théologique. C'est simplement difficile pour les Juifs de l'accepter".

Une délégation du grand rabbinat de Jérusalem se rendra la semaine prochaine au Vatican pour discuter de cette prière. A l'issue de cette rencontre le cardinal Tarcisio Bertone, secrétaire d'Etat du Vatican, fera une déclaration pour clarifier la question.

Michel Janva

Commentaires

Phil Cal

Merci d'avoir inclus le lien ; je suis allé lire l'article qui est presque comique, tant les réactions des uns et des autres sont attendues. Par exemple, le rédacteur de l'article nous parle de "la réforme liturgique de Vatican II" alors que ladite réforme n'a rien à voir, ou peu, avec le concile, qui n'avait nullement prévu les horreurs du Novus Ordo.

Le commentaire du rabbin vaut aussi son pesant de caramel mou. Comme quoi, en résumé, la repentance et l'auto-flagellatio n'ont rien apporté de bon, en tout cas en ce bas monde. À la limite, ce que réclament ces gens est que la théologie catholique, en particuler telle qu'exprimée à travers sa liturgie, soit définie par les autorités du judaisme.

Et dire que certains se demandent encore pourquoi nombreux sont les catholiques qui se défient des juifs.

senex

La Congrégation de Notre Dame de Sion fut fondée en 1843 par Théodore Ratisbonne,Israëlite de Strasbourg,converti au Catholicisme miraculeusement par Notre Dame.
Avec son frère Alphonse également converti,il consacra sa vie à la prière et à l'apostolat pour la conversion des juifs au christianisme.Notre Dame de Sion,faites qu'ils voient...

Olivier

Il est proprement ahurissant de voir le rabbinat de jérusalem se rendre au Vatican pour..."discuter" d'une prière catholique!
L'Histoire est l'histoire, n'en déplaise aux religions égarées. Et prier pour convertir les Juifs, comme les Musulmans, les Boudhistes, etc. n'est que justice et charité.
Prions surtout pour que le Saint Père ne cède pas.

sy

Bien sûr que l'Eglise doit mantenir sa prosition. Ne devons-nous pas prier pour la conversion des incroyants, juifs ou non? Telle sainte Monique, je le fais chaque jour pour la conversion de ma famille!

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.