Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Royaume-Uni : le gouvernement recule face à l'Eglise
Le franc-maçon Xavier Bertrand

Sorties de route à l'Education nationale

La semaine dernière, des professeurs incitaient les lycéens à manifester contre les suppressions de postes et le bac professionnel en trois ans. Le mouvement a pris de l'ampleur et ce sont trois établissements qui ont été saccagés en une semaine par plus de 200 élèves venus d'autres lycées. Et rien ne dit que ce soit fini...
Aujourd'hui, c'est une enseignante qui a été blessée par un élève alors qu'elle surveillait une épreuve de bac blanc...
Et ce ministère prétend encore s'appeler celui de l'éducation.

Lahire

Commentaires

michel

Confions l'enseignement des élèves aux instituteurs et professeurs, et rendons l'éducation des enfants aux parents.

senex

Mais non!Ils font juste les travaux pratiques de "déconstruction du réel" chère à leurs profs de philo!Ces petits ont tout compris!Il faut EVOLUER et "faire du passé, table rase" comme ces mêmes profs le chantent, le poing levé, dans leurs partis de gauche.Logique et justice immanente...

jano

Oui Senex, les élèves sont très doués pour les travaux pratiques et c'est heureux pour leur BAC professionnel !!!de partout c'est la décadence.

Jean

Je me rappelle des manifestations contre la loi Fillon. On interviewait un lycéen qui ne savait pas pourquoi il s'excitait dans la rue... Quant à la syndicaliste lycéenne, Constance Blanchard, elle ne maîtrisait rien face à Fillon qui s'exprimait, pourtant, sans langue de bois !

Un bon moyen pour ces mômes de se défouler avec la bénédiction des profs !

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.