Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



La société infantile : un nouveau totalitarisme
Russie : sans surprise ce sera Medvedev

Venezuela : Chavez mobilise ses troupes

Chavez Suite à la mort du n°2 des FARC, tué par l'armée colombienne en Equateur, le président vénézuélien Hugo Chavez a ordonné à son armée de déplacer dix bataillons à la frontière entre le Venezuela et la Colombie, et décidé de la fermeture de son ambassade à Bogota.

Chavez a condamné les actions de Bogota contre les FARC, et averti qu'elles pourraient provoquer une guerre en Amérique latine. Il a qualifié la Colombie d"'Etat terroriste" et considéré que son président Alvaro Uribe est "un criminel". Encore un peu et il va cautionner publiquement les prises d'otages.

Michel Janva

Commentaires

xango

la plupart de nos compatriotes s'intéressent probablement trés peu à la personnalité et aux actes de Monsieur Ugo Chavez
ils ont tort
ce qui se passe en Amérique du Sud est aussi grave pour les valeurs occidentales que ce qui se passe au moyen-orient
Monsieur Chavez a déclaré depuis déjà quelques années la guerre à l'Amérique
or, qu'on le veuille ou non, l'Amérique, c'est quand même un peu nous (la civilisation occidentale)
d'autre part, Monsieur Ugo Chavez est un militaire
il a l'appui du président du plus grand pays de l' amérique du Sud: LULA
enfin, il joue la carte de ce que l'on appalle "les non-alignés" au premier rang desquels on peut citer l'Iran
tous les éléments sont donc réunis pour une situation explosive
l'Europe occidentale est en crise (d'identité et en crise économique avec l'irruption de la Chine)
lorsque l'amérique du sud aura baqsculé dans le camp d'ugo chavez, ce sera la moitié de l'ancien monde qui sera passé de l'autre côté, avec les musulmans fanatiques, c'est-à-dire contre nous
quant à Monsieur Uribe, hommage soit rendu au seul vrai président élu démocratiquement
qui plus est,il est calme, intelligent, et il pratique le libéralisme sur le plan économique: soutenons-le!!!

Einksteuf

Ca y est. Chavez a pété une durite. C'était à prévoir.

Ce Chavez est un collabo des terroristes marxistes que sont les FARCs. Ses déclarations outrancières sont scandaleuses.

Il faudrait déboucher le champagne à chaque fois qu'une crapule terroriste est mise hors d'état de nuire. Bravo à Uribe !

Nabulione

Au fou ! Chavez me rappelle un peu le général Tapioca dans Tintin...

Jean-Claude

Cette mauvaise foi qui consiste à traiter le justicier de terroriste et le terroriste criminel de ‘combattant de la liberté’ me révulse ; c’est ce qu’on appelle le retournement : accuser l’adversaire de ce dont on est coupable.

Bernard

C'est le syndrome de Stockholme.
En France la gauche et bcp d'autres n'arretent pas de s'en prendre a Uribe au lieu de s'en prendre aux FARC !

HB

Ne pensez pas que la démocratie, soit le seul régime capable de contrer tous les petits ou grands dictateurs de ce monde.
Bien au contraire, pour autant que je me souvienne Hitler à été élu par le peuple allemand.

Quand au libéralisme, n’en parlons pas, et ne pensez pas que je sois de gauuuche.

Pour Chavez, son temps viendra : « Is 5:20,Malheur à ceux qui appellent le mal bien et le bien mal. »

absolument xango. Uribe à mon sens mérite d'être soutenu, c'est un vrai conservateur réaliste. Ses valeurs sont les nôtres...

pique-à-sots

Tout de même bizarre cet engouement de notre Presse pour ce genre de dirigeants? elle aura ainsi joué de la prunelle avec moult corrompus,criminels,potentats parés de "vérité candide et de lin blanc" avant de se repentir avec une discrétion extrème . Ces thuriféraires sont méprisables!

trahoir

Faut pas s'étonner ! Gauche toujours les terroristes tu soutiendras ! Dans le film sur Carlos sorti il y a quelque mois on voit "le grand ami de la France" Bouteflika danser avec le dit terroriste Carlos dans les années 70 (si je ne me trompe) sur le tarmac de l'aéroport d'Alger après l' "heureux" dénouement de son énième acte crapuleux soutenu par la presse française de gauche...comme Libération qui est si proche des milieux syndicalistes de gauche (tellement proche que les policiers des RG expliquent à longueur de colonnes que dans les années 80-90 ils avaient tellement infiltrer "l'extrême droite" que lors d'une réunion sur 6 orateurs-organisateurs, 3 étaient de la maison poulaga). Gauche, terroriste, policiers : même copinage, même complicité ? Chavez, Farc, Carlos, Bouteflika, Libé, poulaga : même combat !

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.