Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Le relativisme règne
Rien que de très banal

Vers une réforme du CNRS ?

Pecresse Le ministre de la Recherche Valérie Pécresse a adressé à la présidente du CNRS une "feuille de route" pour trouver les moyens de modernisation de l'organisme de recherche, qui devraient être transposés dans un "contrat d'objectifs pluriannuel" avant fin 2008.

Mme Pécresse passe commande notamment de propositions en vue d'une "clarification de la gestion administrative et financière des unités mixtes de recherche". Le CNRS compte près de mille unités mixtes de recherche. Le ministre souhaite aussi que le CNRS améliore "sa gestion des ressources humaines".

Michel Janva

Commentaires

xango

j'ai connu de prêt,à la fin des années 80,des membres du CNRS, chercheurs, directeurs d'études, dans ce qu'on appelle les sciences humaines
Je peux vous affirmer qu'ils avaient de bonnes planques, allant de colloques en colloques, de cocktails en cocktails, et ne pondant parfois que quelques lignes par an
D'autre part, l'influence du Parti Communiste y était importante,on y rentrait donc surtout par cooptation: déjà la rigidité de ce qu'on appelle aujourd'hui la pensée unique y régnait
on ne pouvait pas en être si l'on était pas matérialiste, seule une explication "scientifique" du monde était admise
ce qui signifiait que le religieux y était traité comme une curiosité ethnographique,l'Homme étant traité comme un insecte
Tout le monde se pliait à ce points de vue,
condition sine qua non des prébendes

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.