Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



L'Europe dit 3 fois non à son avenir
Soyez écolos, ne faites pas d'enfant !

Culture de mort : les évêques veulent briser les tabous

En clôturant l’Assemblée plénière, le cardinal André Vingt-Trois est revenu sur la réflexion des évêques à propos de la bioéthique. Il a précisé que la volonté des évêques est de

"contribuer à empêcher notre culture et notre société de sombrer dans la fascination pour la mort. Notre société doit être tout entière mobilisée pour favoriser et soutenir la vie, et la soulager quand la souffrance l’envahit. (…) Nous voulons contribuer à briser les tabous qui enferment trop de nos contemporains dans un conformisme du renoncement devant les défis de la vie. Nous voulons que la liberté de conscience soit non seulement affirmée formellement, mais encore qu’elle soit effectivement possible et respectée dans les domaines de la recherche comme dans les services de soins. Tout ce qui est techniquement possible n’est pas nécessairement bon pour la personne qui le subit ou la société qui l’autorise".

Michel Janva

Commentaires

oliroy

Merci, Monseigneur Vingt Trois, il était grand temps que l'Eglise se reveille et fasse entendre une forte voix à laquelle par tous les canaux nationaux et de forte ampleur auxquels, nous ,petits, n'avons pas vraiment accés.

CONTINUEZ, CONTINUEZ, CONTINUEZ et montez le son de plus en plus.

Merci
Un paroissien de Paris

RC

Merci au SB de rendre compte régulièrement de ces évolutions positives de notre épiscopat. Nous ne pouvons que nous en réjouir !

jpm

Pourquoi faire l'éloge de l'Europe dans le même discours ? Il faut être cohérent

senex

"L'Eglise doit se couler dans le monde" aimait à répéter un théologien grand expert du Concile V.II.Nos évèques seraient-ils en train de s'apercevoir que l'Eglise de France respire mal au fond de la cale et qu'il faut remonter sur la passerelle, pour reprendre la route à contre-courant de ce "monde"qui sent le cadavre,ce monde pour lequel Jésus "n'a pas prié"?Simple question ...Merci

Prof. FP

"Il ne s’agit pas pour nous de revendiquer une reconnaissance de nos croyances particulières à l’encontre d’autres approches ou d’autres conceptions de l’homme et de sa vie, moins encore de les imposer." dit Mgr Vingt Trois.
Cette phrase me laisse perplexe, et même pantois. La doctrine catholique est le soutien de la connaissance de la loi naturelle, et du respect qu'on doit avoir envers cette loi. Nos croyances "particulières" sont en réalité la vérité universelle. La capacité de l'homme à atteindre la connaissance de la loi naturelle n'est pas annihilée mais cependant amoindrie par le péché originel: c'est la foi qui le sauve de l'ignorance et de l'obscurantisme mortel.

Pois Chiche

"Briser les tabous"

Que de grands mots médiatiques pour décrire ce qui devrait naturellement être le discours épiscopal.

A la TV on entend quotidiennement des "people" qui déclarent "briser les tabous" en parlant et agissant comme tout le monde.

Franchement, c'est ridicule.

Paul

personnellement, c'est le genre de discours qui me fait rire. Voit-on les évêques à la Marche pour la Vie à Paris ??? C'est LE rendez-vous de l'année !!!
Y a-t-il 90 évêques qui soutiennent par leur signature le comité de soutien au Collectif "30 ans ça suffit" ?
Permettez-moi d'en douter.
Si 90 évêques venaient défiler, et en démarrant la manifestation, là je croirai en un épiscopat qui ne fait pas de "religieusement correct".

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.