Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



France : des milliers de militaires en moins
Les maoïstes veulent la fin de la monarchie

Qui manipule les lycéens ?

Les lycéens ont manifesté aujourd'hui pour la 4e fois en 15 jours contre les suppressions de postes. La journée a été marquée par 25 interpellations et 4 blessés à Paris. La manifestation, partie du Luxembourg, a été dispersée par les forces de police boulevard des Invalides avant le terme initialement prévu à Saint-François Xavier. A deux reprises, des manifestants ont lancé des projectiles sur les forces de l'ordre, qui ont répondu en chargeant et en faisant usage de gaz lacrymogènes.

Des incidents se sont produits en Seine-Saint-Denis, où de petits groupes de casseurs ont tenté de s'introduire dans certains lycées, en s'en prenant parfois physiquement aux personnels leur faisant barrage. Au lycée Arthur-Rimbaud de La Courneuve, "des personnels éducatifs ont reçu des gaz lacrymogènes". A Alfred-Costes à Bobigny, le proviseur a été "giflé" et "un conseiller principal d'éducation [sic] a reçu un coup de poing". A Louise-Michel (Bobigny) les personnels ont annoncé faire valoir leur droit de retrait, estimant que "la sécurité des biens et des personnes n'est plus assurée" dans ce lycée. Des incidents ont aussi eu lieu en marge de manifestations dans le Val-de-Marne, donnant lieu à l'interpellation de 17 personnes. Dans l'Essonne, à Brunoy, la police a procédé à 2 interpellations et utilisé des gaz lacrymogènes lors d'une tentative de blocage.

Bref, 40 ans après Mai 68 et 2 ans après la crise du CPE, certains sont certainement tentés de rejouer l'Histoire.

Michel Janva

Commentaires

xango

if faut noter que ces manifestations en tous genres interviennent chaque année à la même époque, et ce, depuis plusieurs annèes
il faut donc y voir bien évidemment un complot,ces sots d'étudiants gauchistes étant pour la plupart manipulés
mais qui manipule?
les troskystes, probablement
dans quel but?
empêcher les élèves d'aborder leurs examens avec toute la sérénité necessaire?
dans quel but?
faire passer les petits copains, au détriment des enfants pauvres, c'est-à-dire de ceux qui n'ont pas de relation

menelas

Un conseiller principal d'education est un personnel d'établissemnt qui ressemble de trés loin aux surveillants généraux d'autrefois.

Exupéry

Les trotskystes, oui, Xango a raison.
C'est là où je diverge de l'analyse par ailleurs excellente (mais partielle) de Patrice de Plunkett.
Mai 68 n'a pas été principalement l'intronisation de la société de consommation. Ce n'en est qu'une récupération mercantile temporaire, sur le point de s'écrouler dans la faillite.
Mai 68, ce fut d'abord la déification de l'hédonisme à tout prix y compris par la transgression (W. Reich, H. Marcuse etc.) ; puis marxisme aidant (R. Vaneigem), ce devint l'"hédonisasion" de la transgression, non plus seulement au niveau des moeurs, mais au niveau politique ; enfin, maoïsme gagnant ce fut la révolution transgressive idéologico-politique non plus comme moyen , mais comme fin permanente.
La révolution de mai 68 (avec ses séides) renaît indéfiniment de ses cendres et des cendres qu'elle accumule dans son sillage.

michel

Et si on leur coupait les "vivres" ...!

http://www.dailymotion.com/video/x3jfhv_les-etudiants-sontils-manipules-par_news

Aslan

La réponse est connue : il suffit d'aller voir sur des sites d'extrême-gauche (anarchistes ; trotskistes : JCR, LCR).

40 ans que ça dure.

Avec la bénédiction du PS et du GO.

Tous ces jeunes prépubères sont les idiots utiles d'un système qui détruit la France et réduit à néant toutes les libertés.


L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.