Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Carré homosexuel dans un cimetière
Pas de liberté sans obéissance à la loi divine

SNCF : la carte Famille nombreuse subsistera-t-elle ?

Lors du conseil de modernisation des politiques publiques, vendredi, le gouvernement a annoncé qu'il cesserait de prendre en charge les "tarifs sociaux" de la SNCF comme la carte Familles nombreuses.

"Ces tarifs de train s'inscrivent dans la politique commerciale de la SNCF. Ils seront maintenus mais devront être financés par les utilisateurs du train plutôt que par les contribuables."

Créée en 1921, la carte Familles nombreuses, qui bénéficie à 2,2 millions de familles de 3 enfants et plus, donne droit à 30% de réduction pour 3 enfants, 40% pour 4 enfants, 50% pour 5 enfants, 75% au-delà. Ces "tarifs sociaux" n'ont rien à voir avec les cartes commerciales de la SNCF : alors que la carte 12-25 ou la carte Senior sont des systèmes payants qui offrent des avantages commerciaux, la carte Familles nombreuses a été instituée par l'Etat. En 2008, il devait verser 70M€ à la SNCF à titre de compensation. Ce financement va être suspendu mais la SNCF assure que les avantages réservés aux familles nombreuses ne disparaîtront pas pour autant.

"Nous allons mettre en place de nouveaux tarifs sous la forme de cartes commerciales. Les conditions et les tarifs ne seront pas forcément identiques aux cartes Familles nombreuses ou aux billets Congés annuels mais ces substituts leur ressembleront."

Pour l'Union nationale des associations familiales, la suppression des tarifs sociaux est un "coup dur porté aux familles".

"Les transports constituent le troisième poste budgétaire des familles françaises. La suppression de la carte aura des répercussions importantes pour les familles modestes, qui auront sans doute du mal à accéder aux cartes commerciales."

Michel Janva

Commentaires

Serval

C'est un attentat conjoint de l'Etat et de son transporteur N°1 faiseur de bénéfice contre le porte-feuille des ménages.

L'un va arguer d'économies impératives dans les dépenses publiques, l'autre ne l'avouera pas mais cette carte famille nombreuse alourdissait sa gestion.

Et oui, quand un militaire a 75% de réduction sur un trajet SNCF, c'est le Ministère Hervé qui sort son chéquier. Quand une famille bénéficie de 50%, c'est le secrétaire d'Etat Nadine qui doit sortir le sien. Et ça, ça les agace. Alors ils se disent que les familles peuvent bien assumer leurs déplacements parce qu'une famille ça coûte, une famille, c'est has been, une famille ça ne doit plus exister.

Anecdote amusante, une carte militaire famille a été créée il y a quelques années permettant à la famille du militaire de bénéficier de 50% de réduction sur les traifs SNCF... à la condition que le militaire soit présent lors du trajet! Sous couvert de s'intéresser au moral des familles de militaires, c'est une vaste blague qui a été mise en place: un militaire, sa femme et leurs deux (allez, p't-être ben trois) enfants partent en vacances en voiture, pas en train. SI l'épouse part seule avec les enfants... elle n'a pas droit au tarif avantageux.

VdR

Il faut nous adresser à Nadine Morano...
Sûrement interviendra-t-elle - si les couples homosexuels y accèdent également !

michel

Le 24 juin 1984 (manifestation pour la liberté scolaire) nous étions encore debout ...!

Pascal G

De toute façon la Commission de Bruxelles avait semble t il le projet d'interdire ces avantages ''discriminatoires''. le gvt du catholique Fillon prend les devants.
Ce sont les gouvernements dits de droite qui en 20 ans auront le plus fait CONTRE les familles : ils n'ont jamais réévalué les Allocations Familiales par rapport à l'inflation, la réforme Balladur des retraites avait fortement diminué les retraites des mères au foyer, puis ce fut la suppression de la réduction Familles Nombreuses pour la 1ère classe. Sarkozy en moins d'un an a déjà pris deux mesures qui nuisent gravement aux familles : la taxe sur les ''gros'' véhicules (mieux vaut avoir trois ''petits'' véhicules au total plus pollueurs qu'un véhicule ''familial'') et maintenant la fin de la carte de réduction Familles Nombreuses.
On se dit : cette fois la droite Catho-sarkoziste, celle de la manipulation du moindre mal par le ''vote utile contre la gauche anti-famille'' pourrait devoir avaler son catho. Mais elle n'en fera rien.
Et brusquement, nous comprenons tout : il faut savoir tout perdre maintenant avec la droite, pour mieux rebondir contre la gauche dans dix ans. C'est simple et très confort d'être catho-sarkoziste : l'espérance, on vous dit, l'espérance !

tonio

C'est sûr, il vaut mieux donner 300M€/an d'aide à la Chine (à quel titre ? subventionner les laogaï ?), ou arroser les banlieues avec 1000M€ pour des associations douteuses, que 70M€/an en politique familiale.

C'est ça une politique de droite qui remet de l'ordre et réforme la France !

mb

Eh bien moi je propose une opération com'(relayée par les Assoces familiales...et précédée d'un bon buzz sur internet) à toutes les familles de France, à tous les grands-parents (que leurs enfants et petits-enfants viendront moins visiter, faute d'argent) et à tous ceux qui considèrent que Sarko et le gouvernement sont en train de détruire le lien social, suspendons un jour donné à nos balcons, nos fenêtres et nos portails de grands panneaux, banderoles etc... portant la citation suivante écrite en TRES GROS : "CASSE-TOI, PAUV' [...] !" signé "les familles en colère !

JE

C'est inacceptable, et les familles doivent se manifester. Hier, la "catho-mobile", aujourd'hui le train. Le Gouvernement et le Président doivent être informés de notre mécontentement. Les AFC vont-elles organiser une manifestation des monospaces autour de l'Elysée ou de Matignon?

claire

vous savez, la carte famille nomnreuse elle profite surtout aux familles immigrées et DOM TOM...

michel

Le dispositif communément appelé sous le nom de « carte de famille nombreuse » est à l’origine un dispositif de réduction tarifaire lié à la SNCF.
Ce dispositif est ancien puisqu’il a été initié par la loi du 29 octobre 1920, modifié par la loi du 24 décembre 1940 et précisé par un décret du 1er décembre 1980.
Cette carte permet aux familles d’accéder à des réductions tarifaires SNCF (tarifs « sociaux » compensés forfaitairement par l’Etat) et RATP et, par extension, d’obtenir des réductions notamment dans le domaine culturel ; ces réductions ne s’inscrivent néanmoins dans aucune politique cohérente, volontariste et identifiée.

BEN

Après le racket fiscal du gouvernement sur les voitures familiales appelée écotaxe, un nouveau coup dur sur les familles. Avec sarko, ce n'est pas la famille recomposée, c'est la famille décomposée ! sarko triple ses revenus et nous, familles nombreuses (j'ai 4 enfants) ont est bonne poire pour payer, et encore payer.

De toute façon, les politiques au pouvoir ne pensent qu'à eux. Electoralement, les familles nombreuses comptent peu, alors ont peu les pressuriser un peu plus. Elle est belle la démocratie !

Gentiana

Ce que je trouve le plus ignoble c'est que le gouvernement avait a peine rénovée cette carte en lui donnant plus d'audience. Quelques jours après, mourrant de trouille devant Bruxelle, le gouvernement ouvrait les avantages de cette carte à tous les ressortissant de la CE vivant en France. Ben oui, un gouvernement Français, c'est pas là pour défendre les intérêts des familles françaises.
Quelques mois plus, il euthanasie les tarrifs sociaux.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.