Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



L'art au service de la défense de la personne humaine
Reconnaissance des apparitions de Notre-Dame du Laus

"Calme" Teknival

Plus de 25.000 personnes étaient réunies sur l'ancienne base de l'OTAN à Crucey près de Chartres au plus fort du Teknival, qui s'est déroulé "dans le calme" et sans incident sanitaire majeur, selon les autorités. Constatez plutôt.

  • Sur 124 personnes soignées au poste médical de la base, dix ont été évacuées vers les hôpitaux de la région.
  • Les gendarmes ont saisi 2.835 cachets d'ecstasy et 93 d'amphétamines, 274g d'héroïne, 115g de cocaïne, 16g de speed, un kilo de résine de cannabis et 440g de marijuana. En outre, un total de 89.000 euros ont été saisis.
  • 73 personnes ont été interpellées. Une personne a déjà été condamnée vendredi en comparution immédiate à six mois de prison ferme pour possession d'un millier de cachets d'ecstasy, alors que 9 autres sont en détention provisoire à Chartres en attente de leur comparution en début de semaine. 6 d'entre eux ont été interceptés avec 23.000 euros dans leur véhicule sans pouvoir justifier de leur provenance, alors que les trois autres ont été interpellés avec 840 cachets d'ecstasy, 77g de cocaïne et 600 euros.
  • Outre quelques armes blanches, les gendarmes ont saisi lors des contrôles à l'entrée un "Taser", un pistolet à électrochocs.

Michel Janva

Addendum : Lire parmi les commentaires, celui laissé par le Préfet d'Eure-et-Loir.

Commentaires

HB

On ne peut pas penser une seconde que l'efficacité de notre gendarmerie a permis d'arrêter 100% des délinquants.
On peut raisonnablement penser que ce qu'on nous présente est la partie émergée de l'iceberg.
Imaginez donc la réalité des choses!

Ceci dit ce n’est pas une critique pour les forces de l’ordre qui sont toujours dépassées parce qu’on ne leur donne pas les moyens de faire correctement leur travail.
Elles travaillent toujours dans des conditions particulièrement difficiles !

Une fois de plus Mr Nicolas, Paul, Stéphane Sarközy de Nagy-Bocsa à trahi la confiance des français !
De plus il ment comme un très vulgaire arracheur de dents.

Cet homme est une plaie pour le pays.

Le bon coté de la chose, c’est que ça ne pourra que faire descendre sa cote de popularité !

5 ans, c’est long !

Un conseil Mr Nicolas, Paul, Stéphane Sarközy de Nagy-Bocsa, faite dissoudre l’assemblée, et balancez les problèmes sur la tête d’un socialo très quelconque !

Chirac, de fait, avait bien joué !

Pascal G

C'était 8 jours auparavant, l'anti Pélerinage de Chrétienté de Chartres.

Le Preux

Comment parler du Christ, de l'Amour du Christ à ces jeunes ? Voilà la seule question valable au lieu de condamner une jeunesse bien plus sympathique et généreuse que vous ne le voulez admettre. Et qui cherche dans ces fêtes un plaisir, une joie qu'elle ne trouve pas ailleurs. Plaisir illusoire ? Joie éphémère ?
Si vous jugez cela grave, il faut aller vers eux au lieu de les condamner. Voilà la seule réaction digne d'un disciple du Christ, selon moi : la sollicitude. " Il eut pitié d'eux, car ils ressemblaient à des brebis sans berger".

le propos de Le Preux est plein de Grandeur d'âme : à méditer pour réveiller de nombreux apôtres...

brot

En tant que Préfet d'Eure-et-Loir je suis peiné des insinuations de dissimulation contenues dans certains commentaires alors que nous avons agi en toute transparence et loyauté face un phénomène de société complexe et qui doit nous conduire à assurer la sécurité des personnes avant tout.D'autres seraient bien inspirées en effet de proposer à cette jeunesse plus composite et complexe que je ne le pensais des pistes d'espérance et de dépassement de soi.Présent pendant ces cinq jours sur le terrain mon regard a changé sur le phénomène :même si j'ai été bouleversé par certaines situations de "défonce", j'ai aussi vu beaucoup de jeunes et de moins jeunes à la recherche d'un idéal qu'on ne leur a peut-être jamais proposé et qui sont exploités dans leur vie professionnelle et abrutis par la sous-culture télévisuelle.Le commentaire de Le Preux me paraît très juste et plein de délicatesse.Mon "devoir d'Etat" était de protéger les riverains,de limiter les risques,de traquer les dealers et d'assurer la sécurité de tous.Oui il y a eu une mobilisation importante,mais proportionnée à l'évènement;maintenant il faut réfléchir à l'avenir,savoir proposer sans complaisance des solutions acceptables et se garder de jugements à l'emporte-pièce .Nous avons je crois trouvé un éqyuilibre,perfectible,entre prévention et répression, mais l'Etat a besoin de philosophes et de sociologues pour appréhender ce phénomène qui de toutes façons s'impose à notre pays. Il faut se prémunir de tout angélisme bien sûr mais tout autant de certitudes stigmatisantes. Oui cette jeunesse a soif de sollicitude,de considération et de valeurs : quel beau champ de réflexion et surtout que de coeurs à consoler. J'espère que les futurs pélerins de la Pentecôte à Chartres porteront aussi ces réalités dans leurs prières et leur apostolat!

[Merci de votre commentaire.
Plus que des sociologues et des philosophes, l'Etat a besoin de familles, construites, unies, solides, libres et soutenues dans leur mission. MJ]

Le Preux

Merci pour le commentaire. S'il y a des prêtres - jeunes ou âgés - qui lisent ce Salon et veulent faire quelque chose ...

Moysan

Le commentaire du préfet d'Eure et Loir est non seulement très juste mais aussi très beau car profondément humain. Il fait honneur aux fonctionnaires de la République. En revanche, je ne suis pas d'accord avec MJ qui oppose sociologues et familles. Il faut les deux. On a vraiment besoin de sociologues et de philosophes car on a vraiment besoin de comprendre ce qui se passe pour savoir comment agir au mieux mais on a aussi vraiment besoin de familles pour témoigner. C'est tout.

[Je n'oppose pas, j'écris que les familles sont plus importantes que les sociologues et que ces derniers ne remlaceront pas la famille. MJ]

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.