Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Création de la "Nouvelle droite populaire"
Reconnaissance des apparitions de Notre-Dame du Laus

La mort et la violence à tout bout de champ

En survolant rapidement la presse, des meurtres :

Une mère de famille et ses enfants égorgés vendredi par le chef de famille; une femme assassinée par son mari samedi; un homme de 32 tué à l'arme blanche vendredi alors qu'il s'interposait dans une rixe; un bijoutier froidement assassiné mardi pendant un braquage; un homme abattu jeudi à la 22 LR dans l'Essonne...

de la violence :

pugilat lundi entre élus au conseil régional de Picardie; Un policier blessé par balles lors d'une interpellation samedi à Nice; un autre policier passé à tabac jeudi alors qu'il arrêtait un voleur dangereux; une vendeuse de muguet braquée jeudi au fusil à canon scié; un serveur menacé au couteau vendredi pour un sandwich; un proviseur blessé lundi par une personne étrangère à son établissement, etc.

Famille, police, école : rien n'est épargné.
Notre société est vraiment malade : "Misère de l'homme sans Dieu"...

Lahire

Commentaires

domi

la mère et les enfants ont été tués de façon cultuelle pourrait-on dire l'assassin abdelkader . Ca ne s'invente pas (source rtl) les seuls qui osé précisé le prénom

xango

face aux menaces et aux risques
j'ai lancé l'idée de tenir en réserve une grande barre pour la porte d'entrée de l'immeuble
mes voisins m'ont dit que j'étais encore plus alarmiste qu'eux
mais personne ne m'a dit que j'étais fou
en fait, notre peuple sait déjà plus ou moins consciemment qu'il va y avoir du grabuge
dont les "incivilités" de plus en plus nombreuses sont les signes avant-coureurs
simplement, on ne connaît pas encore la date

trahoir

"police, école : rien n'est épargné." dites vous !!! Zut alors ! Mais quelle école ? Cette école de cette jeunesse hargneuse et de ses professeurs marxisés qui défilait contre JMLP en 2002 sous ces slogans "F comme fasciste, N comme nazi" ? Pas de chance ! Cette police qui a tout mis en oeuvre au plus haut niveau pour discréditer le seul parti dont les militants étaient de fervents supporters de cette vaillante police ? Pas de bol ? A force d'avoir craché sur les seuls qui voulaient l'ordre et soutenaient la police certains se retrouvent confrontés à des situations délicates...voire dangereuses... Il fallait y penser avant. Que la police demande le soutien de la gauche et de la Halde ou (un peu d'ironie) de ses syndicats, de sa hiérarchie, de ses RG. Quand aux profs qu'ils fassent appel au civisme des élèves et de leurs parents ! Qui sème le vent, récolte la tempête !

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.