Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



La Chine et la Russie s'intéresseraient de près aux savoir-faire allemands
Publicité et cathophobie

Le "cas par cas" de Monsieur Hortefeux

On nous le dit. On nous le répète. Les demandes de régularisations, orchestrées par la CGT suite aux différents mouvements de "clandestins salariés", seront étudiées au "cas par cas". Michel le soulignait déjà début mai, les "cas" régularisés se limiteraient à quelques centaines... sur quelques centaines de demande (1000 au départ). 20 minutes souligne que le "cas par cas" annoncé par Brice hortefeux, ministre de l'immigration, se fera en "grand nombre".

En effet la CGT annonce que 200 "travailleurs sans papiers" devraient être régularisés cette semaine. Ajoutons à cela que 400 nouveaux grévistes ont bloqué leurs entreprises la semaine dernière afin d'"exiger des papiers".

Difficile de tenir des comptes précis puisque le nombre de demandes croît de plus en plus, mais le ministère ne se laisse pas distancer et les régularisations suivent le rythme... mais toujours "au cas par cas".

Carole d'Hombelois

Commentaires

michel

Personne nous a dit comment les patrons "négriers" employaient des "sans papiers" avec tous les contrôles en France (nombre de fonctionnaires payés pour rien).

Eric

L'important, c'est de bien payer toutes nos charges et taxes.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.