Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Le bon sens...
Benoît XVI rappelle le besoin urgent d'une politique familiale cohérente

Les médecins voulaient qu'elle avorte de la probable future égérie de Chanel

Lu ici :

"Née le 18 août 1992, à Los Angeles, des amours torturées de l'icône du grunge, Kurt Cobain, et de la reine du punk, Courtney Love, Frances Bean avait tout pour être l'ado la plus destroy de la côte est. Séparée de ses parents à 2 semaines (après que sa mère a révélé dans «Vanity Fair» qu'elle se piquait à l'héroïne durant la grossesse), elle se retrouve orpheline à 20 mois, lorsque son père se tire une balle dans la tête (...).

Danny Goldberg affirme que la star a subi la pression des médecins pour avorter à cause de sa toxicomanie. «Le docteur a dit qu'il vaudrait mieux que le bébé ne voie jamais le jour. Courtney, qui était enceinte de six semaines, a répondu: «Est-ce un fait médical ou juste votre opinion?» Le docteur lui a dit que, si elle arrêtait la drogue, il n'y aurait aucune séquelle pour le foetus. Elle a donc décidé de garder l'enfant.» (...)

Douée en chant et en danse, elle a déjà joué dans une vingtaine de comédies musicales, dont High School Musical. Alors, lorsque Karl Lagerfeld fait appel à elle pour être le nouveau visage de la marque Chanel, sa mère applaudit des deux mains".

Lahire

Commentaires

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.