Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Pour en finir avec mai 68 !
Le FN à Nanterre : suite du feuilleton

Nicolas Dupont-Aignan, déçu par Nicolas Sarkozy

Nicolas Dupont-Aignan était l'invité du chat du Monde. Extraits :

"il serait temps d'aborder la question essentielle de la diversité des médias et de leurs liens avec certains milieux d'affaires, dépendant des commandes de l'Etat".

"je regrette que le président de la République refuse l'usage du référendum, qui est un élément essentiel de respiration démocratique"

"Comme beaucoup de Français, je suis plus que déçu. Jamais le décalage n'a été aussi grand dans notre pays entre les discours, les promesses et les actes."

"Pendant la campagne présidentielle, Nicolas Sarkozy avait pointé du doigt, avec raison, les origines profondes de nos difficultés [...]. Une fois élu, il s'est résigné à subir le carcan de Bruxelles"

"je proposerai dans les semaines qui viennent la constitution de listes pour les élections européennes de juin 2009. Il ne s'agira pas de regrouper les groupuscules de M. X ou de Mme Y, mais, à partir d'un vrai projet pour l'Europe du XXIe siècle, de rassembler les Français qui ont été trahis par le traité de Lisbonne, qui a repris, vous le savez, la Constitution européenne pourtant rejetée par le peuple le 29 mai 2005."

"Je n'ai rien à voir avec l'extrême droite. Je n'ai jamais tenu un discours de rejet de quiconque. Je suis un républicain gaulliste, il suffit de lire tous mes discours ou mes écrits pour le comprendre. A l'inverse, je n'ai jamais rejeté les patriotes qui ont pu s'engager dans l'impasse du Front national. Je crois à la nation, à la république, à l'Etat, à la liberté, à l'égalité, à la fraternité. Seraient-ce des valeurs d'extrême droite ?"

Michel Janva

Commentaires

HB

Y en a marre des déçus de Mr Nicolas, Paul, Stéphane Sarközy de Nagy-Bocsa!

Je ne suis pas un homme politique, je ne sors pas d'école supérieure, je ne suis pas un génie de la politique ou du monde des affaires, je pense être d’un niveau intellectuel dans la moyenne (peut-être un poil au-dessus vu que la moyenne baisse à vue d’œil) mais comme beaucoup de monde je savais qu'il ne fallait pas voter pour le Hongrois.

Se dire déçu de quelqu’un est une preuve d’irresponsabilité.
Quand quelqu’un nous déçoit, ce n’est pas lui le premier responsable, mais nous, qui n’avons pas su voir, détecter la valeur réelle de la personne.

La majorité des personnes qui ont voté Sarko, l’ont fait par sentiment, par défaut, en fait par con…ie !

Ceux qui l’ont fait par conviction, n’ont sans doute pas creuser profondément pour se forger cette conviction et sont donc particulièrement responsables.

"Je n'ai rien à voir avec l'extrême droite. Je n'ai jamais tenu un discours de rejet de quiconque. Je suis un républicain gaulliste, il suffit de lire tous mes discours ou mes écrits pour le comprendre. A l'inverse, je n'ai jamais rejeté les patriotes qui ont pu s'engager dans l'impasse du Front national. Je crois à la nation, à la république, à l'Etat, à la liberté, à l'égalité, à la fraternité. Seraient-ce des valeurs d'extrême droite ?"

Cette profession de foi très ripoublicaine sent trop fort l’affirmation d’un engagement F-M !

Je ne suis pas partisan de JMLP, mais je préfère l’engagement FN, c’est beaucoup plus sain.


Aslan

Le gaullisme n'est ni un patriotisme ni, a fortiori, un nationalisme.

Les pieds-noirs et les harkis se souviennent avec quel empressement le président de Gaulle a largué les 3 départements français d'Algérie aux mains des barbares du FLN.

Pour quelle raison, si ce n'est le RACISME, les militaires ont-ils reçu des ordres très clairs pour ne pas sauver les harkis voués à une mort certaine après avoir été désarmés ?

Le nationalisme n'est et ne sera jamais une impasse (à la différence du mondialisme).

"Je crois à la nation, à la république, à l'Etat, à la liberté, à l'égalité, à la fraternité."

Ca sent bon la maçonnerie tout ça.
Et pour cause !

Pendant la campagne de 2005 sur la constitution européenne, lors de ma première rencontre (un dîner) avec le responsable local de DLR, on m'a promis une belle carrière locale et, si je n'avais pas par avance exposé ma méfiance envers la FM, il m'aurait proposé d'y rentrer.
J'ai d'ailleurs appris, ENTRE AUTRES CHOSES, lors de ce dîner, que les nonistes étaient minoritaires dans les loges.

Pour cette raison, je déconseille à tout catholique d'adhérer à Debout La Maçonnerie.

Pascal G

Déjà mal parti, M. Dupont-Aignan !
Il est libre, dit-il, mais il éprouve le besoin d'être un ''gaulliste républicain'' qui ''n'a rien à voir avec l'extrême droite''.
Le problème, c'est que tout ce contre quoi se bat ce M. Dupont-Aignan est le fruit pourri :
- soit du vieux jacobinisme républicain, toujours anti patriotique et anti-France sous des apparences étatiques nationales, qui ''rejette'' toujours les vrais patriotes.
- soit de l'action désastreuse de De Gaulle, et sous la IV ème où il empêcha avec les communistes la création d'une Europe de la Défense, et sous la Vème République où il abandonna l'Algérie ignominieusement en s'alliant encore avec les communistes dont il réalisa le programme institutionnel, social, culturel et de contrôle de l'éducation et de la pensée libres.
Avec de tels parrainages moraux et intellectuels, M. Dupont-Aignan ne peut qu'aggresser ''l'extrême droite'' : mais il a tort de penser qu'en hurlant avec les loups, il sera toléré. Comme P de V avant lui, défendre la patrie française en excluant 10, peut-être encore possiblement 15 % du corps électoral le mènera à servir de rabatteur aux loups européanistes et anti souverainistes qui le dévoreront à son tour. Après avoir servi d'appât, il deviendra proie, comme P de V.
Son attitude correspond assez bien à la définition de l'imbécillité au sens latin du mot : la faiblesse d'esprit. Qui rejoint d'ailleurs la faiblesse de ses résultats électoraux.

Monsieur Dupont est intelligent, et cultivé!
Il devrait savoir que d'après les découvertes scientifiques les plus récentes, "liberté" et "égalité "sont incompatibles...

le colonel

Jamais je n'ai été aussi courtisé ! Electeur du FN, j'ai échappé au rêve de Mégret, aux griffes de Sarkozy, à l'utopique Touzé et voici M.Dupont-Aignan, reçu fin 2007 par l'association"Dialogue et démocratie française", association de maîtres-maçon, de frères et soeurs de toutes obédiences et de tous grades et qui fut respectivement directeur de cabinet et conseiller technique de Mrs les europhiles Bayrou et Barnier ! Beau palmarès pour un souverainiste !

jano

Mr Dupont-Aignan fait partie de ces hommes politiques inutiles. Un petit groupe , plus un petit groupe et encore un petit groupe, comme le chantait il y a 30 ans Guy Béart. La droite Nationale doit se passer de tous ces politiciens qui sont toujours contre quelque chose, mais qui le jour du vote, donnent leurs voix à la " droite molle" en espérant que...

Paulin

Dupont-Aignan est un homme de convictions courageux, à l'esprit libre, qui gère très bien sa ville (Yerres) et a à mon sens beaucoup d'avenir.

"En politique le choix n'est pas entre le bon et le mal, mais entre le préférable et le detestable" Raymond Aron

Nabulione

J'espère seulement que TOUS les souverainistes parviendront à constituer une liste commune pour les européennes de 2009.

Un ticket Villiers-Dupont-Aignan serait une mesure de salut public !

Paul

A Paulin, en ce qui me concerne, j'ai une vision de la politique plus saine.
Il ne faut pas voir en terme de préférable et de détestable.
La politique, c'est penser au bien commun de son pays, de sa nation.
Si chaque pays raisonnait dans ce sens, il y aurait moins de problèmes de société.
Mais avec des "si"...
Les politiciens feraient mieux de s'inspirer de la Doctrine sociale de l'Eglise.
Tant que le "politiquement correct" et le relativisme règnera, on n'avancera pas.

chris

m.DUPONT a commencé chez les rocardiens et c'est à YERRES qu'a été inauguré le centre d'etudes juives des Loubavitch ultra orthodoxe en 1997."l'extreme droite" c'est un langage communiste,le FN s'est toujours dit de droite nationale

le chacal

Dupont est un opportuniste comme beaucoup de politiques, il se réclame de De Gaulle, l'affreux, qui a donné l'Algérie aprés avoir crié "Algérie Française", il a abandonné Israel,qui demandait de l'aide etc.....etc....lisez la vrai histoire de ce vendu ......
De soi-disant nationaliste comme Dupont nous n'en avons pas besoin.
Il crache sur le FN, mais c'est le seul mouvement nationaliste et courageux.
Les pays qui nous entourent comme l'Italie et L'Angleterre nous donne l'exemple, sans parler des autres.......!!!

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.