Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Un sondage pour faire peur
Crise au Conseil Français du Culte Musulman

Un évêque célèbre aujourd’hui une Messe des défunts pour des enfants avortés

Daniel Hamiche nous présente cet événement sans précédent qui verra un évêque américain célébrer une messe de funérailles pour des enfants avortés, messe qui sera suivie d'une inhumation au cimetière du saint Sépulcre à Southfield.

Il cite le père Frank Pavone, prêtre de Priests for life :

"Cette cérémonie de samedi n’est pas une messe d’obsèques ordinaire. Trop nombreux sont encore nos compatriotes qui ne reconnaissant pas que les personnes que l’on va inhumer ce samedi sont vraiment des personnes. Pleurer leurs morts publiquement, n’est donc pas, par conséquent, se contenter de leur rendre hommage mais c’est sonner le réveil pour notre nation qui vit au milieu du plus grand holocauste de tous les temps. C’est pourquoi j’invite mes frères prêtres dans tout le pays à attirer l’attention de leurs fidèles pendant ce week-end sur le fait que les enfants inhumés ont été sauvagement et légalement tués, et que cette tuerie doit cesser".

Lahire

Commentaires

kral

cette messe, c'est sentimental ... mais c'est contraire aux prescriptions liturgiques ! Seuls les BAPTISÉS ont droit à des obsèques religieuses et à des prières.

Xtophe

A Kral,

C'est faux ! On peut prier pour qui on veut. Il n'est pas nécessaire d'être chrétien pour mériter les prières de Catholiques. Les prières sont destinées à Dieu ; et nous sommes tous - même les non-Catholiques - les enfants de Dieu.

Il est méritoire que les millions d'enfants qui se font massacrer jour après jour en toute impunité et avec l'assentiment de nos bonnes consciences aient droit à nos prières. Comment refuser d'accorder nos prières aux victimes innocentes au motif qu'elles ont été tuées avant d'être nées ? Qu'est-ce qu'un enfant mort né ? Ne mérite-t-il pas - lui non plus - nos prières ?

Cette ribambelle de saints martyrs innocents méritent nos prières plus qu'aucun autre d'entre nous. Car ils sont assassinés par les leurs et ne peuvent même pas "se voir imposer" le baptême avant de mourir !

Pol

@ kral,
Non ce n'est pas sentimental, c'est juste.
Ces enfants ont une âme. Ce sont des martyrs.

Dans l'Antiquité, tous les martyrs chrétiens n'ont pas été baptisés, loin de là. Ces chrétiens martyrs non baptisés ont pourtant eu droit des obsèques religieuses et des prières de la part de leurs frères survivants.

Le bon larron était-il baptisé? Non. Il siège pourtant aujourd'hui près du Seigneur.

kral

A Xtophe, qui dit :
« C'est faux ! On peut prier pour qui on veut. Il n'est pas nécessaire d'être chrétien pour mériter les prières de Catholiques.»
Je n'ai pas parlé de prières lambda, j'ai parlé des obsèques religieuses. Celles-ci sont régies par le droit canonique que vous devriez étudier avant de crier. On peut prier pour qui on veut; mais les obsèques religieuses sont réservées EXCLUSIVEMENT aux catholiques. Par exemple, un musulman ou un baptisé franc-maçon n'aura pas droit à une messe d'enterrement.

A Pol. Le martyre implique d'être mis à mort EN HAINE DE LA FOI. Le martyre est le "baptême du sang" : un catéchumène martyrisé est certainement sauvé, et on peut non seulement lui faire des obsèques religieuses, mais aussi le canoniser ! En revanche, pour les non-baptisés non-martyrs (au sens catholique), il n'y a pas d'obsèques religieuses possibles.

A ce sujet, nous sommes dans un domaine non de sentimentalité, mais de droit pur. Informez-vous avant de réagir.

Xtophe

Je vous relis cher Kral : "Seuls les BAPTISÉS ont droit à des obsèques religieuses et à des prières."

"ET à des prières" avez-vous écrit...

Pardonnez du peu, mais je me fiche pas mal du droit canon. Quand il s'agit de prier pour des âmes innocentes, je ne vais pas ouvrir le code de droit canon pour estimer si le fait de prier pour le salut de l'âme de défunts innocents est autorisé ou non.

Je n'ai à aucun moment parlé de "messe de funérailles". Ne me faites donc pas ce procès.

Ce que je regrette beaucoup, c'est votre manque de sensibilité. Oh bien sûr, il ne s'agit pas ici de mettre son coeur en bandoulière et de faire du cinéma pour émouvoir la gallerie. Il s'agit simplement de rappeler à qui veut l'entendre que les victimes des avortements sont des êtres humains à part entière à qui l'on dénie le droit de vivre. Il ne s'agit en rien de sentimentalisme. Le devoir paternel de tout bon pasteur est de prier pour les âmes défuntes, perdues ou en perdition et de les amener à Dieu. Le Christ est venu sur tous les hommes, pas uniquement pour ceux qui ont reçu sacrement de baptème.

Je suis choqué par la verdeur de vos propos aigris. En effet, je ne me promène pas en permanence sous le bras avec le code du droit canon. Mais la loi a été faite pour l'homme et non l'homme pour la loi. L'action de cet Evêque est louable, même si - j'en conviens - le terme "funérailles" est inapproprié.

jeangreg

..."c’est sonner le réveil pour notre nation qui vit au milieu du plus grand holocauste de tous les temps."...
Quelle vérité !
plus de 6 millions de morts rien qu'en France en une trentaine d'années !
Cela est incroyable et affolant !
Combien de prières faudra-t-il pour rendre l'homme moins barbare ?

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.