Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Pas de respect de l'environnement sans respect de la dignité de la personne humaine
Rome-Anglicans : un rapprochement en décembre ?

Echange de prisonniers entre Israël et le Hezbollah

5 prisonniers libanais ont été libérés mercredi dans le cadre d'un accord entre le Hezbollah et Israël sur un échange de prisonniers et de dépouilles. Dans la matinée, le mouvement chiite avait remis les corps de deux soldats israéliens. Ce qui inspire au Conservateur cette réflexion :

"Pour moi, cela démontre une fois de plus qui est civilisé, et qui est barbare. Echanger des prisonniers vivants contre la dépouille mortelle de soldats, cela pourrait sembler un marché de dupes, mais c'est pourtant un signe de civilisation et d'honneur. Des guerriers grecs étaient prêts à mourir pour reprendre possession du corps d'un héros.

Pendant ce temps, la France crache à la gueule des soldats morts dans l'attentat de Beyrouth, et abandonne les cimetières français d'Algérie, y compris ceux des militaires, au pillage et aux dégradations. L'homme, le pire des animaux ..."

Michel Janva

Commentaires

HB

Très juste cette réflexion du Conservateur.
Le respect des mort est un signe de civilisation.

C'est bien pour ça que les francs-maçons ont manœuvrer pour répandre la crémation, plutôt que l'enterrement en terre chrétienne.
Autrefois et encore maintenant, c'est les chiens et les vaches qu'on faisait brûler.

Hé oui, pour les FM, l'égalité doit être partout, même entre animaux et les Hommes.

Quand je pense à eux, les FM, j’avoue préférer les animaux !

Jean

C'est tout le mythe d'Antigone qui veut enterrer son frère Polynice en dépit des interdits : l'homme civilisé ne peut rejeter la loi naturelle et c'est pour cela que quasiment toutes les cultures prévoient une inhumation. Elles vont plus loin quand elles réclament le rapatriement des corps.

Alors qu'attend notre Chef d'Etat pour les cimetières français en Algérie (voire ceux en France pas assez pénalement protégés !) ? Lui qui semble avoir de bonnes relations avec Bouteflika ne peut-il lui demander un geste ?

Peut-être que les corps des dhimmis ne valent rien... En tout cas dans cette actualité, le Hezbollah, lui, semble n'avoir pas compris toute la portée philosophique de l'échange !

Ideologie-quand-tu--nous-tiens

Il serait bon, quelquefois, d'aller au delà de ses propres préjugés ou de ses belles certitudes. Surtout lorsqu'elles sont alimentées par un unique son de cloche médiatique. Juste un petit lien
http://www.euronews.net/fr/article/17/07/2008/lebanon-s-joy-as-israel-mourns/
Eh oui, c'est surement difficile à lire, mais meme les arabes chérisssent leurs morts. Ce qui est perturbant c'est que mis a part Euronews, aucun autre grand media n'a su (voulu ?)traiter la totalité de l'accord d'échange. Mensonge par omission ?Une manière comme autre autre de faire de la propagande...
Quand à cette gentille Antigone, une autre lecture pourrait voir en elle qu'un être sauvage, au sens originel du terme, qui se dresse sans retenue contre le règne de la Loi, garante de la paix sociale et marque par excellence de la Civilisation, fut-elle celle de Créon. mais ce n'est qu'une autre lecture...

Jean

Je pense qu'ils considèrent surtout la mort de leurs héros autrement que leurs adversaires : en train de se vautrer dans la luxure au paradis.
Quant à Antigone, on en pense ce qu'on veut, le propos est, cependant, une explication du pourquoi du respect aux morts.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.