Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



La Chine doit s'ouvrir à l'Evangile du Christ
Congrès annuel des Chevaliers de Colomb : résolutions pro-vie et défense du mariage entre un homme et une femme

Affrontements en Géorgie

C4758804652c11dd851c779af42f1c45 Une semaine après le cessez-le-feu proposé par le président géorgien Saakachvili, la situation se détériore en Ossétie du Sud. Dans la nuit de vendredi, les forces armées géorgiennes ont lancé une opération de grande envergure vers l'Ossétie du Sud, enclave indépendantiste rebelle pro-russe.

Le président géorgien accuse Moscou d'intervenir directement dans le conflit. Selon le ministère géorgien de l'Intérieur trois appareils russes auraient "largué des bombes" en deux endroits situées au sud de l'Ossétie du Sud, où les combats entre forces géorgiennes et séparatistes font rage.

89e61054652d11dd851c779af42f1c45 A en croire le président géorgien, la majeure partie du territoire de l'Ossétie du Sud, à l'exception de sa capitale, serait « libérée » des séparatistes Ossètes et contrôlée par la Géorgie. L'offensive survient au lendemain d'une journée de jeudi marquée par les affrontements entre Ossètes et Géorgiens.

Les relations entre Moscou et Tbilissi n'ont cessé de se détériorer depuis l'arrivée au pouvoir de Mikheïl Saakachvili en 2004. La Russie voit d'un très mauvais œil l'intention de Tbilissi de rejoindre l'Otan alors que la Géorgie accuse Moscou de tenter d'annexer les deux républiques séparatistes de l'Abkhazie et de l'Ossétie du Sud dont la plupart des habitants ont un passeport russe. Ces deux républiques ont fait sécession de la Géorgie en 1992.

Une solution favorisant la stabilité politique du pays était pourtant déjà proposée en octobre dernier par le patriarche-catholicos Elie II, primat de l'Eglise orthodoxe géorgienne pour la Géorgie.

François Caussart

Commentaires

Michel

Le patriarche de Géorgie Elie vient d'appeler à un règlement pacifique du conflit:
http://www.orthodoxie.com/2008/08/le-patriarche-g.html
Le conflit vu du côté russe:
http://fr.rian.ru/trend/osset/

Ce conflit, declenché tout à fait par hasard au mois d'aout,est manifestement teleguidé par Washington afin d'entraîner la Russie dans un piege; prions pour que celà ne degenere pas et cache, peut-être, une autre attaque contre l'Iran.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.