Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Coup d'Etat en Mauritanie
L'Eglise à la conférence mondiale sur le sida

Aucun officiel français aux obsèques de Soljenitsyne

Bf0d397c63b311ddb4b0aee0a120d96f_2 L'écrivain Alexandre Soljenitsyne, mémoire du Goulag où il fut interné huit ans, «grand Russe» pour les uns, «fossoyeur» de l'URSS pour les autres, a été inhumé ce mercredi matin au monastère Donskoï à Moscou.

Les forces de l'ordre déployées en nombre ne sont pas parvenues à contenir les centaines de personnes présentes lorsque le cortège funèbre s'est ébranlé hors de la Grande cathédrale vers le cimetière, à une centaine de mètres de là. Une foule compacte à laquelle s'était joint le président russe Dmitri Medvedev.

Philippe de Villiers a déploré mercredi qu'aucun officiel français n'ait assisté aux obsèques d'Alexandre Soljenitsyne, auxquelles lui-même était présent.

"Beaucoup de Russes étaient très étonnés que le gouvernement français ne soit pas représenté", a déclaré par téléphone à l'AFP le président du Conseil général de Vendée.

Le grand écrivain était venu en 1993 dans ce département français inaugurer un mémorial aux victimes des "colonnes infernales" durant la guerre de Vendée de 1793 à 1796.

A ces obsèques, "nous étions deux élus français, moi-même et le député Dominique Souchet" (même département et même parti), a poursuivi M. de Villiers, en relevant que côté ambassade, il y avait seulement un chargé d'affaires.

"J'ai expliqué à la famille que les hommes politiques français étaient aux Jeux olympiques", a poursuivi l'élu. "No comment..."

Philippe de Villiers est venu à Moscou "rendre un dernier salut à l'ami personnel et au combattant qui restera dans l'histoire comme le plus grand dissident du XXème siècle", celui "qui nous a débarrassés intellectuellement du communisme".

François Caussart

Addendum (8 août): photos des funérailles (merci à CL)

Commentaires

Jean-Claude

Ils se rattraperont pour les obsèques de Castro.

HB

C'est une grande honte pour notre pays que cette absence à l'enterrement du géant qu'était Soljenitsyne!

Mais ce n'est pas très étonnant!

Depuis belle lurette, il est interdit de critiquer les régimes communistes, qui de fait n'auraient jamais pu exister et survivre sans l'argent des pays capitalismes.

Capitalisme et communiste, ne sont que les deux faces de la même médaille : la Révolution.

Soljenitsyne a souvent, à juste titre, critiqué l'occident décadent!
Celui ci, ou plutôt ses politiciens, ne lui a jamais pardonné

Un grand homme est mort, il ressortait prodigieusement de la masses des nains!
Que Dieu ait son âme !
Du ciel il protègera la Russie qu’il a tant aimé.


tonio

"qui nous a débarrassés intellectuellement du communiste"

Si seulement c'était vrai...

Croan

Petite question au passage:

Est-ce que Soljenitsyne est mentionné dans les manuels d'histoire destinés a nos chères têtes blondes?
Aragon et d'autres communistes le sont.

Nous connaissons hélas la réponse d'avance...

Mourre

Contre le communisme et toutes ses erreurs, et ses horreurs, il n'y aura jamais d'autres solutions, que la consécration de la Russie au Cœur Sacré de Marie, par le Pape et tous les évêques!

A l'époque ou ça a été demandé par la Sainte Vierge, peut-être, sans doute, cela aurait été possible.
Mais à ce jour, combien d'évêques oseraient le faire?

Depuis le communisme à répandu ses erreurs, et tous les pays, je dis bien tous en subissent plus ou moins les effets.
Les conséquences sont désastreuses, et on a pas tout vu !

Amédée

C'est intéressant de constater que Philippe de Villiers sait s'adresser aux médias, ici, avec Soljenitsyne. Donc le silence de Villiers sur le Traité de Lisbonne était bien volontaire. Il n'y a pas d'ostracisme des médias à l'encontre du vendéen. C'est l'élu puyfolais qui décide quand il juge bon de s'exprimer ou non.

Sinon, il est intéressant de relever l'ordre dans lequel il indique qui était aux obsèques: "nous étions deux élus français, moi-même et le député Dominique Souchet".
En général, par modestie (vraie ou fausse), en tout cas par politesse, on devrait plutôt dire "nous étions deux élus français, machin et moi-même".
L'ego de Philippe de Villier se révèle une nouvelle fois. D'autant que toutes les interviews données sont relues par leurs auteurs, donc à la relecture, Philippe de Villiers aurait pu corriger. Il ne l'a pas fait, c'est donc qu'il ne se prend pas pour rien! ;-)

Le Marseillais

Merci à Phillipe pour sa présence !
Comme le dit Croan, je n'ai jamais entendu parlé de Soljenitsyne en cours !

Malleus

C'est un extraordinaire instantané de la qualité de la classe politique française.

Il faut croire que son dernier livre, "Deux siècles ensemble", a enfin permis à notre stupidigentsia de tomber le masque et cesser de faire semblant de ne pas le détester.

Pascal G.

Certes, le FN et ses dirigeants n'ont pas découvert le combat anti communiste et la vraie nature du communisme avec les livres de SOLJENITSYNE, comme semblent le dire beaucoup, y compris étrangement P de Villiers. Quand il faisait l'ENA douillettement, d'autres se battaient physiquement dans les facs françaises, ou au Liban, ou contre la CGT dans les entreprises.
Mais il eut été bien qu'un dirigeant du FN, par exemple B. GOLLNISCH en charge des questions internationales, soit présent aux obsèques de SOLJENITSYNE, qui représentait plus l'âme russe et chrétienne que JIRINOWSKI, le clown manipulé par les oligarques au pouvoir.

Bertrand

"qui nous a débarrassés intellectuellement du communiste"

Et bien non justement! Que l'on relise "l'avertissement à l'Occident", discours prononcé à la tribune de l'ONU mettant en garde les dirigeants occidentaux contre l'idre idéologique polymorphe qu'est le communisme. Soljenytsine a très justement monté que la guerre froide n'était qu'un moyen parmi d'autres de lutte contre les valeurs bourgeoises des société occidentale. Il serait vain et illusoire de croire qu'une fois la hache de guerre enterrée, la lutte soit terminée pour autant. Au contraire l'écrivain russe s'ingéniait à démonter que le communisme est une idéologie infiniment sournoise et intelligente qui sait prendre des formes attrayantes douces au palais et agréables à la vue, comme le sont l'écologisme et le conformisme intellectuel béat à la loi du groupe de notre époque. Il manque un chaînon pour comprendre le lien entre les différents ouvrages de Soljenytsine. Ce lien il avait commencé à l'ébaucher avec deux siècles ensemble et l'exaltation de l'âme mystique russe. A d'autres de terminer la lutte avec la Bête de l'Apocalypse, combat immense où la Russie est appelée à jouer un rôle décisif après avoir bien failli disparaître corps et biens. A cet égard la présence de Medvedev et de Putin aux obsèques constitue tout un symbole et résonne comme un avertissement pour certains dirigeants mondialistes qui pensent un peu vite avoir gagné la partie.

BEN

Un offciel Français aux obsèques de Soltjenitsyne, cela aurait déplu aux chinois...

Michel

Une photographie où l'on voit Philippe de Villiers aux obsèques:
http://www.patriarchia.ru/db/text/photo.html?o=445466&p=445494

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.