Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



De Pékin à Londres
Un proche de GayLib, président des jeunes de l'UMP

Il est difficile pour les chrétiens de soutenir l'UE

L'hostilité de l'Union européenne envers la religion a certainement contribué au rejet par référendum en juin du traité de Lisbonne par les Irlandais, a estimé dimanche le primat catholique d'Irlande, le cardinal Sean Brady. Le non majoritaire au référendum irlandais suggère qu'

"au moins certains de ceux qui étaient auparavant enthousiastes à l'égard des objectifs fondateurs de l'UE, sociaux et économiques, expriment désormais leur malaise".

L'une des raisons tient peut-être à ce que le pape Jean Paul II, décédé le 2 avril 2005, avait qualifié de "perte de la mémoire chrétienne" dans les institutions et la politique européennes.

"Des décisions successives (...) ont fragilisé la famille basée sur le mariage, le droit à la vie du moment de la conception à la mort, le caractère sacré du sabbat, le droit des institutions chrétiennes de maintenir et promouvoir leurs valeurs. Avec ces décisions et d'autres encore, il est devenu pour les chrétiens plus difficile de maintenir leur engagement instinctif en faveur du projet européen".

Michel Janva

Commentaires

Arold

Bonjour.

L’€urope des €uropéens a déjà huit ans. L’Europe des Peuples a mille deux cent ans.
Pour faire l’Europe, il faut des Peuples. Pour faire l’€urope, il faut des €.

Quand l'€ viendra à manquer, l'Europe des Peuples apparaîtra.

L'€urope n'est qu'un rêve de singe des Etats-Unis d'Amérique, qui n'a rien à voir avec les futurs Etats unis d'Europe...

Arold

Antoine

Très intéressante note.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.