Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Ossétie du sud - Abkhazie, ou l'effet Kosovo
La France inefficace au Liban

L'Europe se meurt

Un rapport de l'agence européenne de statistiques Eurostat publié mardi indique que le nombre des décès devrait dépasser celui des naissances dans l'Union européenne à partir de 2015 et estime que seule l'immigration sera la seule source de croissance démographique. La relance de la natalité par une politique familiale, c'est dépassé.

L'étude brosse le portrait d'une Europe vieillissante avec de moins en moins d'actifs pour financer les retraites et le système de santé d'une population de plus en plus âgée. Le nombre de citoyens des 27 pays de l'Union européenne devrait passer de 495 millions aujourd'hui à 521 millions en 2035. Il devrait ensuite reculer pour s'établir à 506 millions en 2060. Le nombre de personnes âgées de 80 ans et plus devrait tripler, passant de 22 millions actuellement à 61 millions en 2060.

En 2060, la Grande-Bretagne deviendrait le pays le plus peuplé de l'UE avec une augmentation d'un quart de sa population, qui s'établirait à 77 millions d'habitants, dépassant ainsi l'Allemagne (71) et la France (72).

Michel Janva

Commentaires

bernie

la GB ? 77 millions d'habitants ? je ne savais pas que les anglais faisaient autant de bébés ! seront-ils vraiment anglais ? that is the question.

Jacques

Et bien au travail!!

Ne baissons pas les bras, et repeuplons la France de petits catholiques. L'Etat ne veut plus de politique familiale et bien faisons là nous même! appliquons les enseignements de l'Eglise, militons pour que l'acceuil de la vie soit toujours une priorité dans nos familles. Et puis l'entraide doit exister entre les familles chrétiennes afin de permettre à tous d'élever leurs enfants dignement.

cela passe aussi par une éducation approprié des enfants, agir contre l'idéologie morbide libertaire qui consiste à voir l'accomplissement de l'individu dans l'égoïsme, valorisons nos épouses qui acceptent à contre courant d'élever leurs enfants à la maison! Redonnons dans nos discours leur dignité à celles qui sacrifient parfois une carrière pour leur têtes blondes.

Parceque par la famille vient le renouvellement des générations mais aussi les vocations dont nous avons tant besoin. Car c'est aussi une conséquence du creux de la vague démographique, or l'ensemble fait un cercle vertueux, car les prêtres ont aussi leur rôle à jouer dans l'enseignement de l'acceuil de la vie, de la beauté du mariage, de la grandeur des familles nombreuses (sans jeux de mots...).

Bref ne nous laissons pas décourager par ses statistiques qui si elles ne sont pas encourageantes ne doivent pas nous empêcher d'espérer

FAFA

La Russie et le Japon sont également deux pays ou la natalité n'est pas flamboyante .
Ces deux pays se portent pourtant , plutôt bien .
Je ne comprends toujours pas le besoin de faire venir des milions d'africains et de maghrebins en Europe .
A moins que ce soit pour détruire : le peuple europeen , la religion catholique et évité l'emergence d'une véritable puissance européenne .

Amédée

Oui et donc pour rajeunir la France (au lieu de favoriser la natalité), c'est pour cela que Nicolas Sarkozy met en avant la partie émergée de l'iceberg Brice Hortefeux (celui qui, paraît-il reconduirait les étrangers à la frontière) pour éviter de parler de la partie immergée de l'iceberg (c'est-à-dire, des régularisations massives maquillées en régularisations "au cas par cas").

lesloups

La mise en oeuvre d'une politique familiale, au regard de la perspective 2060 citée, a un impact immédiat et progressivement grandissant. Je m'explique :
- dans l'immédiat, les naissances créent des marchés : besoins hospitaliers, besoins de logement, de nourriture ... plus tard, besoins scolaires ... impact important à 5 ans, essentiellement sur des productions nationales.
- par la suite, la capacité créative des jeunes amène naturellement de l'activité : cf l'effet de développement du baby boom dans les années 70.

Pour ceux que ceci intéresse, je tiens à disposition un mémoire de fin d'études IESEG que j'avais eu le plaisir de patronner, M. Gérard François DUMONT étant membre du jury. Son titre : "Le coût du baby krach, conséquences économiques du non renouvellement de la population française". ceci date de 1987, mais on peut reprendre et actualiser. Résultats impressionnants garantis !

de passage

J'ai 45 ans et n'ai pas d'enfant.
Si j'avais eu un enfant, il y a de fortes chances qu'il serait soit au chômage soit dans un travail précaire ou dévalorisé. Et de toute façon il serait destiné à entretenir une pléthore de retraités (dont moi) pendant en moyenne 20 ans par retraité, ce qui l'empêcherait de vivre un minimum correctement et surtout d'avoir une famille. Il serait assommé de taxes, impôts et cotisations sociales alors qu'on lui baisserait ses droits sociaux (cf. ponction de la branche famille). Parmi tous ceux qui postent ici, combien seraient prêts à accepter une diminution de leur future ou actuelle retraite et de leurs soins médicaux pour que les jeunes puissent vivre correctement? De plus, il n'est pas exclus que la france se libanise à petit feu...

HB

à de passage,

Pas de panique, à 45 ans ce n'est pas trop tard!
Mais pour avoir des enfants, vous avez sans aucun doute des problèmes, non pas physiques, ni psychologiques, mais intellectuels!

Si vous ne faites des enfants que pour leurs donner une vie confortable, désolé de vous dire que vous êtes intellectuellement et religieusement très limité.

De plus vous constatez vous-même que la France se libanise!
A qui la faute?
A ceux qui comme vous ne font pas d'enfants et donne ainsi une raison aux mondialistes de nous faire envahir par tous les immigrés de préférence musulmans!

Alors réveillez-vous, secouez-vous et travailler pour le Pays !
Pour le reste, Dieu y pourvoira !
Et rassurez-vous, vous ne serez pas le premier à avoir des enfants juste avant la cinquantaine.
Ca vous donnera un sacré coup de jeune !

Une dernière chose : arrêtez de penser à la retraite ! Je sais que c’est tendance, mais je trouve que ça fait petit-bourgeois fonctionnarisé.
De plus c’est dépassé, quasiment tout le monde aujourd’hui sait que le système va exploser !
La retraite, c’était bon pour le 20ème siècle, autant dire la pré-histoire !

de passage

HB je ne vois pas ce qui vous permet de dire que je suis limité sous prétexte que je n'ai pas le même avis que vous! Vous manquez de correction. Brisons là.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.