Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Le réchauffement climatique en panne
Ingrid Betancourt à Castel Gandolfo lundi prochain

Massacre de Maillé : commémoration ou récupération ?

Faut-il que Nicolas Sarkozy se sente en grande difficulté politique pour utiliser la commémoration d'un massacre perpétré par des soldats allemands en 1944 à des fins partisanes ?

En effet, il faut aller chercher très loin le rapport entre Maillé et d'une part l'Afghanistan et d'autre part le traité de Lisbonne (même si ce dernier n'est pas littéral mais sous-entendu). Et pourtant, Nicolas Sarkozy a osé le faire :

"on comprend  mieux (...) ce que veut dire la civilisation et pourquoi il faut la défendre  quand elle se trouve confrontée à la barbarie la plus totale (...) Je pense notamment au sacrifice de nos dix jeunes soldats face à ces barbares moyenâgeux, ces terroristes que nous combattons en Afghanistan (...)"

" Ils (nos enfants) sauront ce que l'éternelle guerre civile européenne a engendré pendant des siècles comme malheur avant que l'Europe décide de s'unir pour que cela ne recommence jamais. Voilà pourquoi je suis tellement attaché à l'idéal européen."

Philippe Carhon

Commentaires

Olivier Arcachon

Sous-entendu le traité de Lisbonne... vous y allez un peu fort non ? Il est tellement sous-sous-sous-entendu qu'il n'en parle pas du tout, oui !

Je trouve au contraire bon de rappeler que les 1er constructeurs européens voyaient avant tout la construction européenne comme un outil pour conserver la paix chèrement acquise et non pas comme un organe centralisateur au dessus des Etats ou des Nations.

L'idéal européen n'est pas le Traité de Lisbonne, donc l'idéal européen peut allègrement survivre au feu traité de Lisbonne.

Qu'en pensez-vous ?

(Je suis d'accord avec vous sur le fait de dire que l'Europe n'est pas le traité de Lisbonne. En revanche, depuis le traité de Rome, l'Europe se construit contre les peuples qu'on le veuille ou non.
Nicolas Sarkozy a suffisamment placé sa présidence de l'UE sous le symbole du traité de Lisbonne (voir ses déclarations sur la Géorgie) pour y voir un rapport ou tout du moins une volonté de créer dans l'auditoire un rapprochement.
Philippe Carhon)

michel

Vive la "béatification" de l'europe et l"ordre" mondial (à défaut d'ordre moral).

jgm

Pourquoi systématiquement dans chacun de ses discours N. Sarkozy emploi t-il le terme "moyenageux" comme synonyme de barbarie?, les méthodes moyenageuses des farcs", les talibans moyenageux" "terrorisme moyenageux de l'ETA"? Il faudrait le forcer à relire Regine Pernoud. Non le Moyen Age n'a rien à voir avec ces comportement, c'est une grande époque pour le courage et l'honneur dont on devrait s'inspirer surtout en ce jour de la fête de Saint Louis.

Pascal G.

"A Maillé ce fut un crime contre l'humanité, un crime contre l'Homme qui fut perpétré délibérément". Ce massacre est "l'une des plus effroyables tragédies de la Seconde Guerre mondiale"
N. SARKOZY oublie ainsi que les pires exactions, les plus nombreuses, qui firent les plus de victimes, et commises contre des populations civiles par des militaires en uniforme furent les dizaines de milliers de viols et d'assassinats perpétrés par l'Armée Rouge en Allemagne.
Victimes qui n'ont jamais été reconnues et crimes qui ne seront jamais jugés.

Pour ce qui est de la barbarie, pourquoi n'invoquer que les fautes du passé allemand, et surtout dévaloriser notre civilisation chrétienne et incriminer notre beau Moyen Age en qualifiant de ''moyenageux'' les Talibans ?
Certes le massacre de Maillé n'honore pas l'Allemagne, mais 44 enfants tués en un jour c'est beaucoup moins que les victimes quotidiennes de la loi Veil en France. Barbarie bien actuelle, pas moyennageuxe pour un sou, mais ''invisible'' aux yeux du barbare inculte et non chrétien que des catholiques ont malheureusement fait élire comme chef de l'Etat.

HB

à Pascal G.

Quand je ne suis pas d'accord avec vous, je sais le dire, donc je me dois de dire aussi, quand je suis en phase avec ce que vous dites!
Je souscris complètement à ce que vous venez de dire.
Je peux rajouter les massacres de Katyn, les bombardements de Dresde, les bombardement d’Hiroshima et Nagasaki, les milliers de viols par l’armée américaine a l’occasion du débarquement, Oradour sur Glane………..
La liste des horreurs est grande et sans fin.

Manifestement notre petit président, ignore l’Histoire et ne connaît pas la mesure !
Au poste ou il est, il me semble gravissime d’avoir un ignare, méprisant et colérique.
J’ai toujours dit qu’un catholique n’avait pas le droit de voter pour ce personnage !

« chercher très loin le rapport entre Maillé et l'Afghanistan Et pourtant, Nicolas Sarkozy a osé le faire» Depuis Michel Audiard, on connaît la race de ceux qui osent tout !

Jean

C'est particulièrement abject de faire de la propagande européiste sur le dos de ces fils de la France. Surtout de la part de quelqu'un qui n'aime pas les militaires. Il faut toujours qu'il se la ramène avec sa f... Europe !

tite

Il est quand même grand temps qu'il se débarrasse d'une bonne partie de ses ministres et conseillers et qu'il se recentre sur son discours électoral qui l'a propulsé au poste de président. De 2 choses l'une soit il n'a pas encore compris cela (or il ne me parait pas idiot), soit il a pieds et mains liés (par qui ?). Cette dernière hypothèse n'est pas à exclure quand on voit avec quelle rapidité il est rentré dans le rang (façon de parler) après le discours du Latran, peut-être est-ce alors une façon de lancer un message d'impuissance et non de mauvaise volonté?Enfin pour ce qui concerne l'Europe, les pères Fondateurs dont Robert Schuman seraient horrifiés devant le traité de Lisbonne.

free

Tout à fait d'accord avec jgm. Le Moyen-Age (il n'y a je crois qu'en France que la période est qualifiée de la sorte) fut dans son ensemble une époque de prospérité et de bon vivre. Dommage que les Guerres de cent ans et surtout la peste noire l'aient entaché. Quand par la suite on parle de "Renaissance"... mais des personnalités comme Giotto, Dante, Pétrarque (pour ne citer qu'eux), par rapport à l'enseignement donné en France, appartiennent-ils au "Moyen-Age" ou à la "Renaissance" ?
Par ailleurs, concernant le terrible massacre de Maillé, commune que je connais bien, ma réflexion est la suivante : "le 25 août 1944, alors que les habitants de Maillé connaissaient l'innommable, Paris était libérée.
Imaginons un instant, si le massacre d'Oradour sur Glane (10 juin 1944) avait eu lieu le 6 juin, jour du Débarquement allié, qu'en connaîtrions-nous du sort de la petite commune de Haute-Vienne ?

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.