Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Affaire Siné (suite)
Bonne nouvelle au Liban

Pour le dalaï-lama, le laïcisme français se tait

De Jeanne Smits dans Présent :

"la « couverture » de la visite du dalaï-lama en France ferait presque croire que la religiosité a aujourd’hui pignon sur rue. On s’extasie devant ce « chef spirituel » qui est en même temps un « leader temporel » [...] Où est passée l’habituelle goguenardise devant les autorités religieuses, quand elles sont catholiques bien sûr et quand elles rappellent les vérités de la Foi ou les exigences de la loi naturelle ?

Voici un homme que tout laïciste bon teint pourrait brocarder pour ses draperies surannées, son sourire perpétuel, son discours lisse… [...] Qu’a-t-il dit ? Au fil des rencontres, des centaines de personnes ont écouté sa bonne parole, mais il semble qu’il n’y ait pas de propos très substantiels à en tirer. Le dalaï-lama – sans surprise – a parlé de « tolérance », d’« harmonie entre les religions », d’« altruisme », de la souffrance des hommes. Un enseignement religieux à l’image de cette religion sans Dieu ni dogmes

Elle est sans doute là, l’explication de l’engouement pour cet homme qui laisse chacun à sa conscience : quoi de mieux pour un monde oublieux de Dieu qu’une spiritualité du vide ? "

MJ