Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Crise politique en Ukraine
Life Parade

Acerbe Figaro

Le quotidien publie une tribune-charge contre Sarah Palin. Extraits éloquents :

"L'arrivée de Sarah Palin [...] provoque l'irruption de l'intolérance morale dans la campagne. [...] Sarah Palin est une chrétienne ultraconservatrice, partisane de l'enseignement du créationnisme (qui réfute la théorie de l'évolution), militante antiavortement acharnée ; elle soutient les programmes qui prônent exclusivement l'abstinence auprès des adolescents et ignorent la contraception (hypocrisie dont sa fille se trouve aujourd'hui la première victime). Le rôle de cette Dame de glace est clair : rallier à John McCain l'ultra-droite chrétienne qui, jusque-là, avait tendance à le bouder."

On croirait lire Libé ou Act up... La suite est plus intéressante :

"Cette stratégie a été concoctée par les conseillers qui, tirant les leçons de la défaite de George Bush père (face à Bill Clinton en 1992), avaient fondé l'ascension politique de son fils W. sur ce principe : pour l'emporter, le candidat républicain doit absolument obtenir les voix des chrétiens conservateurs. Pour les convaincre d'aller aux urnes, il faut leur donner des gages sur les sujets «moraux » les plus passionnels : l'avortement, le mariage gay, la recherche sur les cellules souches."

Une stratégie que les électeurs catholiques français feraient bien de méditer...

Michel Janva

Commentaires

kate

j'ai lu sur Figaro.fr , c'est écoeurant ! je vais souvent sur l'excellent blog américain de Stogie ,http://www.saberpoint.blogspot.com , je vous le recommande , il est tres tres bien informé , et rétablit vite la vérité à ces attaques odieuses des démocrates , contre Mccain et Palin

Malo

Est il vrai qu'elle est crationiste ?

lesloups

Les français ne sont malheureusement pas (de ce point de vue) les américains.

La fille aînée de l'Eglise est pervertie : depuis la révolution, évidemment, puis par l'effet de la pression laïcarde et maçonnique depuis la fin du XIX° siècle, et maintenant par les lois mortifères depuis Giscard et l'effet de 1968 (pour faire court).

A l'exception du FN, du MPF, du CNI et du FRS, bien peu audibles sur ces questions malgré la clarté de leurs propos, aucun parti ou homme d'envergure ne s'accroche aux thèmes du respect de la Vie. Les catholiques de l'UMP sont désespérants de nullité.

Les actions de type "comité d'électeurs" n'ont jamais rien donné de durable, même si elles ont le mérite d'avoir motivé et enraciné des hommes dans le bon sens.

Pour avoir, avec un solide groupe d'amis, tenté pendant 10 ans de sauvegarder une morale médicale catholique dans un établissement (maternité) associatif, je puis témoigner des pressions diverses et inéluctables en tous sens : tarifications de journées, opposition de l'Ordre des Médecins, pressions professionnelles ... jusqu'à l'opposition molle d'un religieux éminent chargé de l'éthique dans le CHR de référence.

Nous sommes encore en bas de la pente. Comment créer une puissance électorale ? Je ne sais plus.

Cette tribune charge se fait pas mal charger à sont tour dans les commentaires du site du figaro...

simicol

Il ne faut rêver, les français (et les européens en général) ne représente pas le 10% de la force électorale aux USA.
Chez nous nous sommes une FARCE électorale!

Marc

Les chiens aboient, la caravane passe.

Preuve que le Figaro n'est plus de notre côté : boycottons-le.

LBDD

Accessoirement les imbéciles qui parlent d'hypocrisie dans le cas de la fille de Mme Palin n'ont absolument rien compris à la vie.
L'hypocrisie c'est dire "faites A" et faire B.

Là, en l'occurance, le conservatisme politique, ça consiste à donner des valeurs, des directions, des principes, tout en ayant conscience qu'ils ne peuvent pas toujours être appliqués parce que l'homme est faillible. Une cervelle de progressiste n'assimilera jamais que l'homme est imparfait, faillible, et que même les principes les plus laxistes ne peuvent jamais être respectés dans tous les cas. L'humilité et le pardon permettant de gérer les transgressions... Parce qu'une famille chrétienne est une famille comme une autre avec ses drames familiaux, ses valeurs sont forcément hypocrites? C'est sûr que quand on ne professe que le néant et le relativisme, la vie est toujours en adéquation avec les principes : le rien et la médiocrité, sans but et sans dignité.

L'hypocrisie aurait été pour Mme Palin :
- de dire à sa fille que son comportement est parfaitement acceptable
- de la faire avorter discrètement
- d'étouffer l'affaire

Or, qu'a fait Mme Palin? Elle a réagi humblement et dignement, félicitant sa fille pour l'heureux évènement et lui demandant solennellement d'épouser le père de l'enfant. Contrairement à bien des progressistes qui auraient mis leur jeune fille au pied du mur : "avorte ou casse toi!".
donc : Chrétiens conservateurs 1 - Progressistes et libéraux 0

L'hypocrisie c'est un peu le Saint Graal des Imbéciles, en France, quand il s'agit de dénoncer les gens qui vivent avec des principes plus sûrs qu'eux, et ne se contenent jamais du "ça dépend", du "tout se vaut". L'hypocrisie, c'est tout ce que les imbéciles n'arrivent pas et ne veulent pas comprendre, du fond de leurs basses fosses idéologiques.

Pitch

@LBDD, belle définition de l'hypocrisie.
Votre blog nous manquera toujours...

o Rei Sebastiao

une analyse du vocabulaire employé s'impose,car cet extrait est un chef-d'oeuvre du genre...
mots employés par la journaliste:
- "irruption" (on imagine un volcan avec sa lave de feu!)
- "ultra" (adjectif utilisé 2 fois)
- "créationnisme":par association sonore on pense à crétin,et à crématoire
- "prôner": il n'y a que le jeune musulman que l'on puisse prôner en bonne conscience
-"militante" et "partisan", normalement applicables à ce genre de zozos sont habilement retournés contre ceux qu'on a pas l'habitude de voir descendre dans la rue
-"acharné" (les chrétiens sont comme les talibans, on les imagine le couteau entre les dents, prêts à tout,fous furieux)
- "anti-avortement": çà c'est pas bien!
-"hypocrite" (qui plus est) cette Salin a décidément toutes les tares
-"dame de glace": parce qu'elle est mariée à un Esquimo?
et maintenant, je vous propose une version réécrite,mot pour mot:
"l'arrivée de Sarah Palin amène le thème des valeurs morales dans la campagne.Sarah Palin est une chrétienne véritable,qui croit en Dieu, pas au matérialisme.Elle est pro-vie.Elle soutient les programmes qui respectent l'innocence et la pureté auprès des adolescents,et ne font pas la propagande de la débauche( même si sa fille a succombé elle-même à la tentation)
Le rôle de cette Dame est clair:rallier à John Mc Cain les conservateurs chrétiens qui ,jusque là,avaient tendance à le bouder"

Pascal G.

@ Michel JANVA

Vous écrivez : "Une stratégie que les électeurs catholiques français feraient bien de méditer..."
Méditer ET mettre en oeuvre. Ce qui suppose que la règle du "moindre mal" que propose Rome soit interprétée correctement.
Non pas comme : ''entre deux maux (ROYAL ou SARKOZY, PS ou UMP) je choisis le moindre'', car c'est encore le choix du mal, qui est ainsi conforté par mon vote.
Mais face au mal inscrit dans la loi, ''je choisis au premier tour (où ils sont présents) les candidats et les partis qui s'engagent nettement à faire régresser le mal déjà existant'', car ainsi je contribue à faire avancer la cause de la Vie.
Concrètement, cela signifie ne jamais voter UMP au premier tour, et aller jusqu'au vote d'abstention ou blanc au second tour.
Cela nécessite une révolution chez les conservateurs de l'ordre établi que sont la plupart des catholiques français, qui devront plus penser à la Vérité et à la morale qu'à leur feuille d'impôt et aux promesses de baisses d'impôts et d'autres réformettes cosmétiques qui se révèlent d'ailleurs fallacieuses, chacune étant accompagnée d'une mesure qui contredit l'autre.
Donc quitter le faux schéma de la ''bonne droite bouclier ou parapluie'' et de la ''mauvaise gauche tueuse des libertés'', l'une et l'autre étant fondées sur des valeurs matérialistes, jacobines étatistes, maçonniques et anti chrétiennes.
Par conséquent primauté des valeurs spirituelles sur les valeurs matérielles au moment du vote : être là aussi, et pas seulement à l'église ou à la sacristie, pleinement chrétien, tout simplement.
En faisant battre BUSH père, la droite chrétienne pro vie a subi 2 mandats Clinton, mais a obligé Clinton à aller vers la droite (alors que maintenant Sarkozy élu par les catholiques part vers la gauche), puis ensuite Bush fils à demeurer pro Vie, et maintenant Mac Cain à en faire autant si ce n'est plus. Ce qui le fera peut-être élire.

[Oui, il fallait cliquer sur "méditer"... MJ

trahoir

@ Lesloups,

Vous dites : "Nous sommes encore en bas de la pente. Comment créer une puissance électorale ? Je ne sais plus."
Je pense que d'une certaine manière nous sommes dans des processus (immigration, famille, insécurité, récession, islamisme militant s'attaquant à des laicards (Redeker),...) dont personne ne va réchapper, certes à des degrés divers. Il y a eut par exemple sur Arte cette année un documentaire alarmiste et alarmé (paniqué ?) sur la sexualité, presque présentée comme dépravée, des jeunes d'aujourd'hui. En gros quand les anciens soixante huitards d'une chaine de gauche s'étonnent des effets de la "révolution sexuelle"...sur leurs propres enfants. Même chose pour les liens (dont je ne sais pas si ils sont prouvés) entre pillule, avortement et divers cancers dont j'ai parlé à un entourage éloigné de nos convictions et qui en sont, eux, persuadés (peut être sur fond d'écologie ?). Bref. Il ne faut pas lacher, éviter les coups inutiles en se déclarant trop ouvertement dans des milieux opposés au nôtre mais soutenir dans son intimité toute initiative qui va donner des fruits. Je dirais même que les gens ont une attente qu'ils n'osent pas avouer de peur de passer pour des réacs.

Il faut savoir de qui est l'éditorial, quels sont les choix politiques et les fréquentations de cette éditorialiste reconnue pour comprendre que l'anticatholicisme de Madame Bacharan ne doit rien au hasard. Je vous recommande tout particulièrement également la lecture des "romans de Nemo" qu'elle produit avec Dominique Simonnet. Il s'agit de livres destinés à la jeunesse où ces deux féministes chevronnées développent leur propre conception des relations humaines et de l'amour. La couverture du livre de Nemo représentant un jeune garçon de toutes les couleurs est de toute beauté.

lesloups

à "trahoir".

Vous avez raison de rechercher des axes argumentaires positifs, je suis peut-être trop tenté par le repli en raison de tous les coups encaissés en leur temps ...

Premièrement, une chose me frappe : la puissance pédagogique de l'observation de la Vie. Je m'explique : parmi mes nombreux enfants, malgré une éducation solide et affectueuse, quelques uns ne pratiquent plus régulièrement. Mais le point indéfectible de réunion, celui qui permet le dialogue entre nous et, je prie pour celà, le retour à une pratique régulière, c'est leur respect inconditionnel de l'enfant dès sa conception, et, partant, celui du plus faible (handicapé). Il y a là un axe pédagogique central, qui peut régénérer beaucoup de choses, notamment en philosophie et en morale.

Deuxièmement, pourrait-on créer un groupe de pression de type "collectif" annonçant l'abstention de vote en faveur de toutes les candidatures non explicitement "pro-vie", se fondant sur tous les messages récents de l'Eglise ? Il y faudrait des dizaines de milliers de signatures pour commencer à être un peu audible ... qu'en pensent les lecteurs de ce blog ?

tonio

à Lesloup : du bien.

On pourra opposer plein d'arguments raisonnables pour ne pas le faire. Et j'en voie de nombreux. Pour autant j'y suis favorable.

Je vous confesse une seule crainte : se rendre compte que l'on est finalement bien peu nombreux pour qui cela a de l'importance.
Et Dieu avait interdit à son peuple les recensements ! Mais ce n'est pas ici la finalité.

trahoir

@ Tonio,

une partie du problème est dans la dernière phrase de mon précédent commentaire (excusez moi je m'auto cite mais j'en suis tellement persuadé) : des gens pensent comme nous mais ont peur de passer pour des réacs, sur le sujet de l'immigration c'est absolument flagrant, pour les questions d'avortement, en réalité, peu de femmes veulent passer pour des "avorteuses professionnelles" et encore moins veulent se ranger du côté des féministes hargneuses qui ne surnagent que grâce à une aide médiatique de première importance ! Maintenant je n'en suis qu'au niveau du "faut qu'on" et "y'a qu'à" mais je pense que le terrain se dégage un peu !

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.