Une police internationale sur internet
"Gestation pour autrui" : un matérialisme dégradant

Egypte : un musulman peut-il se convertir ?

Le Haut Tribunal administratif égyptien doit se prononcer aujourd’hui sur le cas d’un musulman demandant que l’état civil enregistre sa conversion au christianisme :

"Je suis né musulman, mais je veux devenir officiellement chrétien sans être qualifié d’apostat. J’en ai le droit".

C’est la deuxième fois en un an qu’un musulman égyptien tente de faire reconnaître sa conversion. En août 2007, Ahmed Hegazy demande au tribunal administratif de remplacer la mention «musulman» par celle de «chrétien» sur sa carte d’identité. Le juge s’appuie sur la loi coranique, source principale du droit selon l’article 2 de la Constitution égyptienne, pour affirmer qu’il est impossible de quitter l’islam. Cet échec n’entame pas l’enthousiasme de Maher Al Gohari, dont le nom chrétien est Peter Ethnassios. Il se rend en mai aux registres de l’état civil et réclame aussi la modification de sa religion sur sa carte d’identité. Les fonctionnaires refusent, l’insultent, le traitent d’apostat. Un jeune avocat accepte de plaider sa cause et l’audience est fixée ce 2 septembre. Aujourd’hui, Gohari se cache pour échapper aux menaces de mort, y compris de sa famille :

"Mon jeune frère le savait, mais depuis il me guette avec un revolver pour m’abattre".

Il raconte sa conversion, en 1976, alors qu'il suit des cours à l’académie de police :

"Un jour, j’ai entendu l’officier instructeur insulter un de mes camarades coptes, Magdi, qui lisait l’Évangile. Je me suis approché et j’ai vu Magdi pleurer. Cela m’a révolté. J’ai emprunté son Évangile, et le soir j’ai parcouru les textes avec un vif intérêt. Mon père m’a surpris et m’a interdit de garder ce livre à la maison. J'ai senti que cette religion d’amour et de pardon était le véritable chemin pour arriver à Dieu."

Si le tribunal accepte sa requête, c'est la porte ouverte en Egypte à bon nombre de demandes de chrétiens qui n'osent pas, aujourd'hui, revendiquer leur conversion.

Michel Janva

Commentaires

bernie

Je travaille et prie spécialement pour Peter Ethnassios ce jour

Bernie

lisa

Cet homme devrait demander l'appui des musulmans modérés comme malek Chebel et bien d'autres. Ce serait pour eux l'occasion de prouver qu'ils sont sincères..... Mais c'est bizarre, dans ces affaires là on ne les entend jamais

Jean L

Je fais comme Bernie

Yannick

Force est de reconnaître le courage de ces Convertis mais aussi et surtout leur solitude comme le souligne justement lisa.

Croan

Comme c'est beau l'islam...

On voulait nous faire croire que c'est une religion d'amour, mais c'est tellement faux qu'il faut vraiment etre aveugle pour vouloir y croire encore.

On nous parle de religion de tolerance, et la encore il n'y a que des mensonges.

Bientot on decouvrira qu'il n'y a pas de science non plus, ni de liberte, ni d'humanite. On decouvrira aussi que Dieu n'y est absolument pas.

tonio

Et pendant ce temps là, je viens de trouver sur les étalages de la librairie "La Procure" à Paris, un petit ouvrage, signé Dalil Boubakeur, ès qualité, intitulé "Le Coran tolérant". J'me marre. Jaune.

http://www.amazon.fr/Coran-tol%C3%A9rant-Dalil-Boubakeur/dp/2247074987/ref=sr_1_1?ie=UTF8&s=books&qid=1220368530&sr=8-1

Pour avoir feuilleté l'introduction, il semble faire totalement l'impasse sur la distinction abrogeant/abrogé. En revanche il réclame noir sur blanc la réouverture des portes de l'itidjad (interprétation). Qu'il commence donc par prendre fait et cause pour Gohari et on le soupçonnera moins de taqîya (duplicité).

Girgis

"Coptes. La Haute Cour administrative vient d’autoriser les convertis à l’islam à revenir officiellement à leur confession d’origine. "
Al Ahram hebdo no 701, 13-19 février 2008

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.