Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



La police interdite dans les quartiers
Deux questions posées à Paris Match par Présent

Le bonus-malus, ce n'est pas pour l'écologie

Alors que Jean-Louis Borloo évoquait ce matin l'extension du principe du bonus-malus à 19 autres produits, Nathalie Kosciusko-Morizet annonçait que les seuils du système appliqué à l'automobile ne seront pas modifiés pour 2009. Le système prévoit actuellement un bonus pour les véhicules neufs émettant moins de 130 g de CO2/km et un malus pour ceux émettant plus de 160 g de CO2/km. Le bonus peut aller jusqu'à 1.000€ pour un véhicule très peu polluant. Ce système qui devait initialement être neutre financièrement devrait néanmoins représenter un coût de 140 millions d'euros pour l'Etat. La secrétaire d'Etat précise :

"Le bonus-malus automobile a été déséquilibré parce qu'on a été victime de son succès. Les nouveaux bonus-malus sur lesquels on réfléchit, on veut qu'ils soient équilibrés. C'est un instrument qui a vocation à être neutre pour le budget de l'Etat".

Cet instrument n'a donc pas vocation à l'écologie mais à la démagogie financièrement neutre.

Michel Janva (merci à BM)

Commentaires

Sabine

Moi ce malus je l'appelle: "l'impot sur les enfants" ben oui, plus on a d'enfants et plus la voiture doit être grande, d'où que des voitures avec malus.
Merci Mr le Ministre.

tol

je suggère qu'on appose un label fiscal à chaque ministre avec système de bonus/malus, et là le système serait à tous les coups bénéficiaire

Ludovic

L'écologie c'est payer 140M€ pour financer les personnes qui roulent seuls dans leur petite voiture.

Olivier

Le CO2 ne joue aucun rôle dans le réchauffement climatique, en témoignent ces scientifiques:

http://video.google.com/videoplay?docid=-4123082535546754758&subtitle=on&pr=goog-sl

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.