Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Nicolas Sarkozy commence à penser...
Succès confirmé pour le grégorien, une "musique digne de Dieu"

Politique, art contemporain et franc-maçonnerie font bon ménage

En marge d’une réunion des ministres européens des Transports réunis à la Rochelle les 1er et 2 septembre derniers, le secrétaire d’État et président du Conseil général de Charente-Maritime, Dominique Bussereau, a fait la promotion d’un peintre de l’île de Ré. Le premier jour, après une courte après-midi de travail, Dominique Bussereau a entraîné tous les ministres et commissaires européens sur l’île de Ré dans la demeure très cossue d’un artiste habitant la commune de la Flotte en Ré, lorsqu’il n’occupe pas sa maison parisienne de la Butte aux Cailles. Il s'agit du peintre et sculpteur contemporain Richard Texier (lire attentivement la première ligne du dernier paragraphe de sa biographie sur wikipedia...), très à la mode dans les années 80 et 90. Les visiteurs sont repartis chacun avec un tableau, payé, comme les frais d’apéro, sur le budget de… la présidence française de l’Union européenne.

Texier a beaucoup vécu des commandes publiques, nationales ou locales. C'est un ami de Raffarin, Bussereau, Dominique de Villepin, le maire PS de la Rochelle Maxime Bono, Lionel Jospin, Ségolène Royal... L’an passé, en marge de l’Université d’été du PS, la présidente du Poitou Charente est venue faire un tour chez Texier. Le peintre est l’auteur d’une toile intitulée «Le Franc maçon en habit de lumière», visible au musée de la Grande loge nationale française (GLNF). La GLNF est aussi la loge à laquelle est réputé appartenir Jean-Pierre Raffarin (qui nie en bloc), dont le gouvernement, en 2003, a attribué à Texier le titre de peintre officiel de la Marine nationale.

Michel Janva (merci à Amédée)

Commentaires

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.