Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Le Pape appelle à prier pour la jeunesse de France
Drancy : la mosquée financée à 100% par la mairie

Ridicule

Rajendra Pachauri est le président du Groupe intergouvernemental d’experts sur le climat (Giec) et a obtenu avec l’ancien vice-président américain, Al Gore, le Prix Nobel de la Paix en 2007. Ce qu'il dit est donc très très sérieux :

"Au début, renoncez à manger de la viande un jour par semaine, et ensuite cessez graduellement votre consommation [...] Si l’on veut passer à l’action rapidement et générer des réductions à court terme, il s’agit clairement de la meilleure option".

Le changement de nourriture serait un pas important dans le combat contre le changement climatique car l’élevage de bétail contribuerait à produire l’effet de serre.

Rajendra Pachauri est lui-même… végétarien.

Michel Janva (via Alerte environnement)

Commentaires

Olivier Arcachon

On pourrait peut être arrêter de s'alimenter et rester allonger sur nos lits : ça, ça serait vraiment écolofriendly.

Boris

Il faut tout de même reconnaître que la viande rouge est trop riche dans un régime alimentaire sain.
Il faut éviter d'en consommer tous les jours.


Cela ne veut pas dire ne plus en manger du tout.

Un végétarien est néanmoins mal placé pour donner des leçons d'alimentation. Il a fait un choix radical, sommes-nous donc obligés de toujours nous positionner aux extrêmes ?

Jean-Claude

Sans compter qu'un végétarien pollue avec ses moissonneuses batteuses. On peut roujours revenir à la charrue tractée par des boeufs, mais sans élevage de bétail, cela devient difficile.

Autre solution : vivre nu dans la savane et se nourrir de baies sauvages. Rousseau en a rêvé, le Giec le fera peut-être !

jp

Que M.Rajendra Pachauri, qui doit être indien, soit végétarien,comme beaucoup de ses compatriotes,c'est son droit.
Mais que le monde entier écoute ses divagations et surtout les imite, c'est grotesque.

BOGOMIR

Ce grand penseur aime-t-il aussi les laitages?
Il devrait essayer le camenbert au lait de soja!

trahoir

Si j'ai bien compris, chaque pays a une sorte de personne que nous avons en France sous l'identité de Jacques Attali. Aux USA il s'appelle Al Gore et en Asie Pachauri. Ce monsieur pourrait accèder à une des remarquables conclusions de Mr Attali dans son rapport : s'euthanasier car il est trop vieux !! Ainsi il ne consommerait plus...et ne respirerait plus non plus.

Philippe

S'il écrivait moins d'âneries, il économiserait plus de papier et épagnerait plus les forêts.


Eric

Bah dites donc... J'ai essayé d'être végétarien, j'ai pris 20 kg en deux ans !

C'est impossible d'être végétarien sans être bouddhiste. Il veut nous convertir ou quoi ?

Vlady17

A propos d'âne ... un type, pour faire des économies, donnait de moins en moins à manger à son âne. Au bout de quelques mois, l'âne est mort ... et l'ânier de regretter "dommage, il commençait juste à s'habituer" ...

broke

Il ne s'agit nullement de "divagations", si l'on admet que la production de CO2 est directement responsable du réchauffement climatique (point discuté et discutable), il faut bien noter que l'élevage intensif constitue la principale source d'émission. Par ailleurs, au-delà des sourires entendus sur le "végétarisme", il me semble qu'une conscience chrétienne ne saurait rester indifférente aux souffrances engendrées par l'élevage intensif à travers le monde. Il me semble que Jean-Paul II avait touché ce point dans l'une de ses encycliques.

Malleus

Il ne faut pas s'y tromper, cet écologisme est de matrice fondamentalement sataniste, et ces gens-là son mus par la haine de l'homme : de l'homme créature à qui Dieu à donné la Terre et le droit d'y régner. C'est la même haine qui les fait haïr l'embryon humain alors qu'ils militent pour la protection des oeufs de cafard.

Donc, après le "chauffer moins", le "rouler moins", maintenant, le "manger moins" : la prochaine étape est donc "l'exister moins", avec l'introduction des concepts "d'euthanasie" et "d'avortement écoresponsables".

Maximilien FRICHE

Que tous les herbivores se mettent à manger les végétariens, pour que la farce soit meilleure !

Philippe

Ce prix Nobel de la Peur aurait d'abord du suggérer aussi d'abattre toutes les vaches sacrées en Inde car elles ne servent strictement à rien. Ensuite d'interdire la fête du mouton dans tous les pays occidentaux.

Michel B

Sans être vraiment végétarien ni bouddhiste ou hindouiste, je limite autant que possible ma consommation de viande. Est-ce donc ridicule ? Les Trappistes, les Carmélites
(voir Thérèse d'Avila) ne mangeaient pratiquement pas de viande. Est-ce ridicule? L'abstinence de viande le vendredi et pendant le Carême, était-ce ridicule ? Mais qui s'en soucie encore ?

Maie

Monsieur Rajendra Pachauri prend le problème par le mauvais bout, au sens propre, si je puis dire. En effet, il suffirait de relier chaque ruminant à une bonbonne à l'aide d'un long tube muni d'un embout en forme de... disons thermomètre, ainsi nous ferions des économies de gaz et nous n'aurions plus à nous préoccuper des conséquences de notre gourmandise: chaque animal fournirait de quoi assurer sa propre cuisson.
Comment? Ce n'est pas une bonne idée? Vous trouvez cela... de mauvais goût? Je vous laisse à vos nouilles sans beurre.

Robert

à Broke qui dit que "l'élevage intensif constitue la principale source d'émission" (de CO2 ?) : faux : ce sont les transports suivis de l'habitat (cf site du MEEDDAT) ; l'industrie vient loin ensuite et a fait de gros progrès (-40% pour la chimie en quelques années ; alors la part de l'élevage là-dedans....

Marc P

Catholique depuis toujours et vegétarien depuis trente je ne me sens pas du tout ridicule (en tout cas beaucoup moins que certains commentaires se voulant humoristiques) devant cette proposition de bon sens.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.