Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



La liberté de l'éducation dans la campagne américaine
Pélerinages pour la Vie

Commentaires

baba

Sauf que l'impôt est juste car progressif alors que la taxe s'appliquent pour tous de la même façon...
Après si aucun des deux modèles ne vous convient expliquez moi comment vous financer le fonctionnement de l'état sans aucun prélèvement ?

Léonard

Votre dernière phrase, assassine, n'ajoute rien à votre article sauf un certain discrédit sur un blog sérieux. Quel intérêt de tirer sur nos amis, alors qu'il y a tant d'adversaires à débusquer ?
Il est facile de se gausser derrière son ordinateur plutôt que de se mettre au service de la chose publique.

Entièrement d'accord avec Léonard...

Olivier Arcachon

Vous semblez oublier que ce sont avant tout les médias qui choisissent de qui et de quoi ils veulent parler.

Hors la récente période de silence volontaire post-présidentielle, je vous informe que le MPF émettait quotidiennement un communiqué de presse commentant les faits marquants du jour (sans doute comme tous les partis) : ce n'est pas pour autant qu'il occupait le devant de la scène et les estrades des JT nationaux.

Les 'grands' médias nationaux sont assez binaires dans leur approche de l'info : un parti 'pour' tel sujet, un autre 'contre', et ça suffit. En général ça donne "un avis de l'UMP" et "un avis du PS". Parfois, ils s'écartent de cette banalité pour interviewer qui un Modem, qui un PC, qui un vert,...

Et ils ne parlent des 'petits' partis que lorsqu'une actualité le mérite, voire pour un fait divers (la vente du 'Paquebot', l'happening de Besancenot, le xième procès de José Bové,...).

Nous autres lecteurs de ce blog savons à quel point ces sources 'officielles' d'info sont partiales, alors de grâce ne nous reprochons pas de chapelle à chapelle d'en être absent : tous que nous aimerions y voir plus souvent nos idées exprimées.

Qui peut croire que le programme de P2V se résume à une bonne phrase tous les 6 mois ou celui de JMPL à des difficultés financières et immobilières (pour ne citer que 2 exemples) ?

tonio

@baba

Le problème n'est pas qu'il y ait un impôt ou des taxes. Le problème est qu'on ne cesse d'en créer de nouveaux.

Il faudrait peut-être commencer par se pencher sur ce qu'est l'Etat et quelle est ou doit être sa fonction, ses missions ; ensuite sur les moyens à mettre en œuvre et enfin sur leur financement.

Au lieu de cela, le modernisme médiatique ne voyant l'efficacité d'une politique que dans l'accumulation de nouveautés : il faut en permanence créer de nouveaux "machins", bien entendu toujours couteux.

Souvenons nous tout de même que les Etats Généraux de 1789 ont été convoqués parce que le roi voulait établir un nouvel impôt (ce qu'il n'était pas libre de faire sans l'assentiment des parlements qui ont là une de leurs fonctions principales originelles) qui allait mener le taux global de prélèvement social et fiscal sur le salaire moyen autour de 16% du revenu brut moyen. Il atteignait en 2005 en France 71,3 % du salaire brut, soit le taux le plus élevé de l'OCDE.
Le taux global des prélèvement obligatoires était de l'ordre de 10% du PIB avant 1914. On est aujourd'hui à 44%. Avec certes quelques services en plus. (Pour comparaison, le Japon est en dessous de 30%.)

Un tel montant est-il réellement justifié ? Est-ce à l'Etat d'assurer tous ces services ? Les assure-t-il au mieux avec la meilleure efficacité au moindre coût ?

Je ne crois pas.

Amédée

@ Léonard,
Je crois que le Salon Beige, à son échelle, sert plus la "res publica" que Philippe de Villiers.
Expliquez moi en quoi Philippe de Villiers sert la chose publique?
Vous connaissez la différence entre une Christine Boutin et un Philippe de Villiers? Il n'y en a pas, tous les 2 sont opportunistes.

Si P2V est bien silencieux, au moins n'est il pas contre productif comme JMLP et ses "dérapages" à répétitions...

carloman

Philippe de Villiers n'est pas de nos amis:c'est un sous marin de Nicolas Sarkozy.
On le voit après chaque élection,lorsqu'il appelle à voter pour celui vers lequel il a bavé la veille;ceci afin de garder un siège de député ou autre.

jean-pierre

@léonard.

Vous trouve beaucoup plus sévère avec Le Salon qu'il ne l'est avec le vicomte. Son petit coup de patte est assez bénin en regard du travail conséquent et régulier de toute l'équipe.

Nabulione

Pour financer le fonctionnement de l'état, il faut le recentrer sur ses missions régaliennes.

Supprimer la charité laïque et obligatoire, genre RSA, CMU et la scholarisation des enfants de clandestins.

Et, bien sûr, expulser les clandestins et les étrangers délinquants (rétablissement de la double-peine).

Cesser les subventions aux associations d'extrême-gauche qui passent leur temps à protester contre l'application de la Loi ou à réclamer indûment le chamboulement des familles...

Antoine

La dernière phrase est une réalité.
Lors du traité de Lisbonne nous avons voulu faire des choses avec des militants FN, MPF... Je me souviens la colère des militants MPF contre les silences de P2V et les alliances annoncées avec l'UMP. Les réunions avec les dirigeants de leur parti étaient animées...

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.