Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



"Bug"
Le diocèse de Lyon lance sa Web TV

Travail dominical : Xavier Bertrand veut aller vite

Le ministre franc-maçon du Travail Xavier Bertrand a défendu son projet concernant le travail le dimanche :

"Je souhaite que cette proposition soit examinée avant la fin de l'année. On a un calendrier qui dit janvier, mais il faut que ça soit avant car il y a urgence. Urgence, parce que dans de très nombreux secteurs, et je pense notamment à Plan-de-Campagne, les salariés en ont marre d'être empêchés de travailler le dimanche alors qu'ils sont volontaires. Et vous avez aussi des enseignes qui en ont marre de payer des astreintes et qui vont fermer boutique. Ce qui va se passer dans ces cas-là, c'est que les salariés qui bossaient le dimanche vont perdre entre 15 et 25% de salaire voire même leur emploi. Je veux éviter cela. Le dimanche n'est pas un jour comme les autres, mais il n'empêche que le travail qui est fait le dimanche, le chiffre d'affaire du dimanche n'est pas un chiffre d'affaire à la place d'un autre jour. C'est du chiffre d'affaire en plus [???]. Donc ça fait aussi de l'emploi en plus. Avec Luc Chatel, nous sommes allés l'autre jour à Thiais en région parisienne et nous avons passé le message suivant : il ne s'agit pas de généraliser à toute la France le travail le dimanche, tout dépendra des endroits, il y a des sites prioritaires. Il y a des sites touristiques et des grandes zones d'attractivité et d'activité commerciale, comme l'Ile-de-France ou les Bouches-du-Rhône. Les critères restent à voir, avec des principes clairs : le volontariat, sur le papier mais respecté dans les entreprises. Les habitudes de consommation ont changé, il y a des familles qui n'ont que le dimanche pour pouvoir être ensemble et notamment pouvoir aller faire des courses".

C'est un tissu d'erreurs. Voir ce blog.

Michel Janva

Commentaires

knock

NOTRE DAME de la salette délivrez nous de cette secte de malfaisants

Berg

Ce ne sont pas des erreurs.

Ce sont des mensonges.

pm

"Il y a des familles qui n'ont que le dimanche..."
C'est tout ce qu'il souhaite aux familles : se retrouver un jour dans la semaine pour aller faire les courses ! Il trouve cela intéressant...

texmex

D'abord, quel niveau indigne d'un ministre que ce langage familier.
Puisqu'il nous fait comprendre à quel niveau il fonctionne, disons-lui que la majorité de Français en a marre de ces ministres qui ne cessent de détruire tout ce qui reste debout en France; qu'on en a marre de ce gouvernement qui ne voit que par l'économique, et qu'il ferait bien de méditer un peu surles foules que la venue de Bénoit XVI a provoqué.
Bravo à tous ceux qui s'opposent publiquement au travail du dimanche.

Eric

Je crois sincèrement qu'il faut une mobilisation générale contre ce projet.

Cette question obsède, et fait peur toutes les personnes autour de moi, (je gravite dans le milieu de la grande distribution).

On vous dit que les employés sont favorables ont projet, c'est faux! harchis faux!

Personnellement, ma femme lorsqu'elle bosse le dimanche, n'est pas payée double puisqu'on lui fait récupérer sa journée ! (on ne paye qu'une fois et on récupère l'autre) et lorsqu'elle demande de la récupérer un samedi (pour avoir un weekend end de libre) on lui refuse : cela fait donc des mois que nous n'avons pas eut 2 jours de repos en famille !!!
Et ne croyez pas que le travail du dimanche est basé sur le volontariat, d'abord le patron ne lui laisse pas le choix : soit tu travail, soit tu entre en conflit avec la direction !!!

Je me suis donc engagé contre ce projet en téléchargent la pétition pour aller la faire signer sur les marchés et à la sortie des messes, partout le même discours, le même constat : non au travail le dimanche !!!

La mobilisation démarre, et j'ais le sentiment que l'empressement du gouvernement à faire passer son projet avant la fin de l'année (pendant les vacances scolaire???) cache en réalité une réelle inquiétude.

En effet : ce projet touche la France qui travail et qui se lève tôt et a qui on va dire bosse le dimanche : fait une croix sur tes ballades en forêt,tu ne recevra plus tes amis, tu n’accompagneras plus tes enfants a ses compétitions, tu ne feras plus de grasse mâtiné en compagnie de ton conjoint, etc...

Franchement, c'est je genre de projet de loi qui pourrait me faire basculer a gauche, si chez les conservateurs et patriotes il n'y a pas une très forte mobilisation contre.

A vous de jouer !
Ne sous estimez pas ce thème il est très fédérateur et nous différencie franchement de cette droite des affaires, du capitalisme sauvage de l'égoïsme de certain.

ON EN A RIEN A FICHE DE GAGNER PLUS SI C'EST POUR NE PAS POUVOIR EN PROFITER EN FAMILLE


sancenay

Recette du dimanche:
mettez une grosse louche de larmoyante sur la difficulté des familles ou ce qui en tient lieu à faire leurs courses le dimanche,
une grosse cuillère d'allègements fiscaux discriminatoires pour les entreprises qui embaucheront des travailleurs le dimanche,un doigt ( si j'ose dire ) de joint-venture avec quelque Edouard-Michel-Michel-Edouard ( quarté dans le désordre !)une série de spots télévisés aux frais du contribuable considéré jusqu'alors commeinsuffisamment ruiné, pour démontrer la réalité d' un pouvoir d'achat dormant justement le dimanche; ajoutez à cela un clône de Göering acompagné d' un zeste de Gramsci, pour expliquer au bon peuple que l'on ne veut que son bien, et vous obtiendrez un superbe soufflé-bidonné du nom d'étouffe -crétins qui se dégonflera aussitôt en raffarinade--du lundi-de Pentecôte.
Ah que le chemin des honneurs du Système est âpre. et ingrat!

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.