Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Barack Obama, nouveau président des Etats-Unis
Journée de l'unité nationale

Douce France

Une violente bagarre a éclaté, mardi, à la cour d'assises de Paris, au procès de l'évasion d'Antonio Ferrara. L'interception, par un gendarme, d'un message ­"couvert par le secret d'Antonio ­Ferrara" à l'un de ses avocats met le feu aux poudres. Les accusés se ruent sur les gendarmes du box, au nombre d'une quinzaine. Des militaires dégainent leurs pistolets électriques Taser mais, apparemment, n'en font pas usage. La salle prend fait et cause pour les accusés et injurie copieusement le service d'ordre.

Tout va bien... On est en France.

Carole d'Hombelois

Commentaires

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.