Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



En marche pour la vie !
Le temps est un signe fondamental de l'amour de Dieu

Jean-François Copé veut imposer le travail dominical

C Le président du groupe UMP à l'Assemblée nationale, Jean-François Copé, s'est déclaré déterminé à faire adopter le texte sur le travail dominical, en dépit de l'hostilité qu'il suscite auprès de nombreux députés de la majorité.

"Ma responsabilité c'est que cet engagement de campagne présidentielle soit adopté par notre majorité. Non qu'il soit adopté de manière militaire mais de manière consensuelle et, j'ose le mot, conviviale". Sic.

"Le compromis consiste à dire: premièrement on réaffirme que le repos dominical est la règle et deuxièmement on sort les grandes surfaces alimentaires du bénéfice de la loi".

Signez la pétition "Le Dimanche, j'y tiens".

Michel Janva

Commentaires

michel

Jean-François Copé ne sait plus ce qu'il dit, ni pourquoi il le dit !

MY

Ils en avaient parlé dans la campagne électorale ?
M'est avis que si les cathos l'avaient su, le vote aurait été un peu différent !

Amédée

Si Jean-François Copé passait moins de temps dans son cabinet d'avocats et un peu plus de temps dans sa circonscription, il comprendrait que les Français n'ont pas/plus de pouvoir d'achat. Donc ils ne vont pas consommer plus parce que c'est ouvert le dimanche.

lesloups

"Le compromis consiste à dire: premièrement on réaffirme que le repos dominical est la règle et deuxièmement on sort les grandes surfaces alimentaires du bénéfice de la loi".

Tiens, tiens, çà ne vous rappelle rien ? ...

Art. 1 : toute vie humaine est intangible
Art. 2 : cependant ... (avortement autorisé)

En 1975, la F ... M ... était déjà bien rôdée, et la recette marche toujours.

tite

On les attend de pied ferme pour les prochaines élections!!!!!!!!!

Antoine

Entre "la diversité", l'UE et le travail du dimanche, Coppé est gratiné. En quoi est-il différent de N.Sarkozy dont il souhaite se démarquer.

@MY,oui ce point avait été clairement posé par N.Sarkozy durant sa campagne. Cela n'a pas empêché le vote catholique alors que tout le monde le savait. C'est le même qui appelle Benoit XVI "très Saint Père", défend les racines chrétiennes de la France et se propose de partir en retraite après l'élection...

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.