Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Une directive européenne ne reconnaît pas le repos dominical
Julien Dray a-t-il détourné de l'argent ?

La France reconnaît les diplômes de l'enseignement catholique

La France et le Saint-Siège ont signé hier un accord sur la reconnaissance des diplômes de l’enseignement supérieur. En clair, la France s’engage à reconnaître désormais la valeur des titres et diplômes, canoniques (théologie, philosophie, droit canonique) ou profanes, délivrés par « les établissement d’enseignement supérieur catholiques reconnus par le Saint-Siège ». Si, en 1875, la IIIe République a proclamé la liberté de l’enseignement supérieur, elle avait dès 1880, à l’initiative de Paul Bert et Jules Ferry, réservé l’attribution des titres universitaires aux seules universités publiques. En 1984, le Conseil d’État a estimé que ce principe du monopole d’État de la collation des grades universitaires s’imposait même au législateur.

Cet accord fait suite au processus de Bologne, par lequel 29 États européens – dont la France et le Saint-Siège – se sont engagés à établir d’ici à 2010 un espace européen de l’enseignement supérieur, est venu brouiller les cartes. En reconnaissant les diplômes étrangers, la France reconnaissait, de fait, les diplômes délivrés par des institutions catholiques de ses partenaires européens. La République devait aussi reconnaître les diplômes canoniques reconnus chez ses partenaires. Pourquoi, dès lors, ne pas reconnaître ceux des universités catholiques françaises ? C'est chose faite.

Michel Janva

Commentaires

Tonio

ça c'est une grande et bonne nouvelle, cela pourrait re-dynamiser les Cathos (les universités, encore que ... les cathos aussi !). Plus besoin d'aller à Strasbourg !

Bernard S

Une fois n'est pas coutume, le diable porte Pierre...

Historien

Paul Bert et Jules Ferry étaient francs-maçons.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.