Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Noël, une fête pour notre temps
Yazid Sabeg Haut commissaire à la diversité et à l'égalité des chances

Le recours à une mère porteuse est bien illégal

P La première chambre civile de la Cour de cassation a invalidé mercredi la transcription à l'état civil en France des jumelles d'un couple français nées aux Etats-Unis d'une mère porteuse, jugeant que le ministère public avait le droit de faire cesser un trouble à l'ordre public, le recours à une mère porteuse étant illégal en France.

L'association Les mères créée à l'initiative d'Henri Caillavet, avocat, franc-maçon, ancien parlementaire et ancien ministre, milite pour la légalisation des mères porteuses en France. L'un de ses membres explique :

"On se situe entre les lobbies sectaires et religieux, on fera tout ce qui peut faire avancer l'opinion, on ira partout où ce sera utile".

Pour l'archevêque de Rouen, Mgr Jean-Charles Descubes, président du conseil pour les questions familiales et sociétales de la Conférence des évêques de France, la gestation pour autrui pose des questions qui mérite d'être réfléchies :

"Il importe d'être attentifs aux bouleversements qu'induits le recours à la maternité [pour autrui] sur notre conception du couple, de l'enfant et de sa place dans la famille".

Pour Jean-Marie Andrès, vice-président des Associations familiales catholiques, c'est la relation entre la gestatrice et l'enfant qui l'inquiète :

"on va faire semblant qu'il ne se passe rien entre la personne qui porte un enfant pendant neuf mois et l'enfant qui est porté ? C'est une fiction".

Michel Janva

Commentaires

Journé Nicolas

Nadine va être déçue, elle ne va pas pouvoir pratiquer l'exercice ultime de sa charité! prêter son corps à sa fille pour que sa petite fille soit aussi sa fille, en ayant couché avec son gendre par l'intermédiaire de la technique médicale! Quelle injustice!! Rachida, au secours

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.