Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Rapport sur les violations de sépultures en France
Les femmes de l'année 2008

Commentaires

To

Le "pape à Noël" ! Sympathique jeu de mots !!

Xtophe

Très drôle ! Le jeu de mots était-il volontaire ?

chris20a

C'est à la Croix qu'il faut demander, Xtophe :)

Charles

approuvé

Charles

Pour information, voici le texte d'un communiqué de Robert Spieler :

La messe de Noël expurgée par TF1 : Une ignominie de plus... TF1 diffusait traditionnellement, la nuit de Noël, la messe célébrée par le Pape dans la basilique St Pierre au Vatican.

TF1 a décidé, cette année, de remplacer cet évènement religieux, suivi par 1,5 million de personnes, par un "grand bêtisier de Noël".

Jusqu'où ira la chute ?

Que nous soyons catholiques ou non, la messe de Noël représente une étape importante, respectable et belle de notre identité.

TF1 boycotte des millions de Français... Boycottons TF1 !


Robert Spieler

Délégué général de la NDP

guiguite

Par rapport au communiqué de Robert Spieler :

"La messe de Noël expurgée par TF1 : Une ignominie de plus..." :
- les chaines privées ne recherchent pas du sens mais de la rentabilité. Si pour TF1 il est plus juteux de diffuser une émission regardée par davantage de monde que la messe de Noël, pourquoi s'en priverait-elle ?

"Que nous soyons catholiques ou non, la messe de Noël représente une étape importante, respectable et belle de notre identité" :
- l'identité catholique... L'identité non catholique... La messe de Noël... On ne va pas à la messe parce que cela répond à une certaine conception de l'identité qui est la nôtre (il n'a pas souligné l'identité de cette identité, ce qui est fâcheux et dommageable !)mais en réponse à l'appel du Christ !
L'identité catholique se résume à cela et uniquement : par notre baptême, nous sommes incorporés au Christ, nous formons un seul corps. La messe de Noël nous rappelle que Dieu s'est fait homme qu'il a vécu notre condition en toute chose, excepté le péché. Le mystère de la messe de Noël, de l'incarnation nous plonge dans notre identité de catholique, de Fils de Dieu par adoption.
Notre identité en tant que catholique n'a pas à être recherchée dans un passé révolu mais dans la crèche, auprès de Marie et de Joseph, et semblables aux bergers, à nous prosterner devant Celui par qui tout fut et qui sans lui rien ne fût.

pestanie

Ce n'est pas une histoire d'argent.
En tous cas j'en connais un qui n'a pas tenu compte de la sensibilité de la majorité des français (c'est pas moi qui le dit c'est Lombardi!)
rendez-nous Le Lay

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.