Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



10000 signatures soutiennent le Grand-duc du Luxembourg
Bioéthique : la science doit tenir compte de l'avis de l'Eglise

Travail dominical : la séance levée au bout de 2h

A la demande de Jean-François Copé, le président de l'Assemblée, Bernard Accoyer, a décidé de lever la séance plus tôt que prévu. Officiellement à cause de la tension dans les travées mais officieusement en raison du risque de voir votée une motion de procédure du fait d'un nombre plus important de députés à la gauche qu'à droite de l'hémicycle. Les députés devraient reprendre cet après-midi la discussion sur la proposition de loi sur le travail dominical. Les 4.000 amendements seront examinés à partir du 15 janvier.

Michel Janva

Commentaires

HB

non seulement ces députés francs-maçons sont pervers, de plus, ils sont fainéants!

Combien de temps faudrat-il pour que le Peuple de France les vire à coup de pompeS là ou je pense?

VD

Courage : fuyons !

Sancenay


Il n'empêche que le grignotage a commencé par ce détestable compromis boîteux umpéesque qui ouvre un peu plus la brêche.
Et certains de ceux qui auront cru avoir l' air d'avoir résisté quelques jours reviendront tout fières de l'assemblée pour nous confirmer , si besoin était que le suicide assisté qui nous est proposé sera d'un mode opératoire très lent et sans douleur.
Comme tant de malheurs, le prix principal en sera supporté par les générations suivantes! Car si gouverner c'était, avant la révolution, prévoir, aujourd'hui, cela semble devnir de plus en plus : digérer avant que d'engloutir.
Elémentaire démonstration si besoin était encore de l'inversion de l'ordre naturel, et, plus, de son aversion puisque tout cela fut en son temps soigneusement préparé et codofié.

En d'autres temps, mais dans un contexte comparable le Président Miterrand, aurait renvoyé les Savary de rigueur et autres clônes à la niche avec un coup de pied à leur centre de réflexion (autrement dit de gravité) en mettant ,avec une toute florentine, "spontanéité" quelques centaines de milliers de personnes dans les rues pour faire barrage aux suppôts de la "tolérance" façon Voltaire.
Qui aurait aujourd'hui la stature et la hardiesse pour en faire autant? On attend la personne avec impatience.
Car sur ce débat comme sur d'autres mettant en jeu l'essence même de notre civilisation ,l'introduction sybilline du prétexte des "zones touristiques" va nécessairement permettre d'étendre
l'ouverture à l'ensemble du pays, puisque le France est de manière générale, nous dit-on, la première destination touristique du monde.
Telle est la technique du grignotage, de l'avortement à l'euthanasie , en passant par la case dimanche, des ennemis déclarés de la Vie.


L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.