Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Chronique de la guerre des bandes
Mgr Brouwet se réjouit de la forte mobilisation pour soutenir la Vie

Le dernier acte de George W. Bush est pro-vie

A la veille de son départ de la Maison Blanche, le président Georges W. Bush a déclaré :

B "Toute vie humaine est un cadeau de notre Créateur et est sacrée, unique et digne de protection. A propos de la journée nationale de la sacralité de la vie humaine, notre pays reconnaît que chaque personne, y compris les enfants à naître, a une place spéciale et unique en ce monde. [...] Le droit le plus fondamental du gouvernement est de protéger la vie de l'innocent. Mon administration a été investie pour établir une culture de la vie en favorisant vigoureusement l'adoption et les lois parentales, s'opposant au financement fédéral de l'avortement, en encourageant l'abstinence des adolescants [...]. J'ai signé la législation en 2003 interdisant la pratique cruelle de l'avortement par naissance partielle et cette loi représente notre engagement à établir une culture de la vie en Amérique. [...]

La sacralité de la vie est écrite aux coeurs de tous les hommes et femmes. Ce jour et tout au long de l'année, nous aspirons à l'établissement d'une société dans laquelle chaque enfant serait le bienvenu dans la vie et serait protégé légalement. Nous encourageons également nos compatriotes Américains à rejoindre notre cause juste et noble. [...]

MAINTENANT, DONC, MOI, GEORGE W. BUSH, président des Etats-Unis d'Amérique, en vertu de l'autorité dont j'ai été investi par la constitution et les lois des Etats-Unis, je proclame le 18 janvier 2009, journée nationale de la sacralité de la vie humaine. J'invite tous les Américains à célébrer ce jour avec des cérémonies appropriées et à souligner notre engagement à respecter et à protéger la vie et la dignité de chaque être humain."

Michel Janva

Commentaires

celige

Superbe ! Est-ce bien G. Bush qui parle ??

Dommage qu'il n'ait pas été aussi bon dans tous les domaines. Nous aurions pu éviter certains désastres...

Lala

Merci Seigneur.

Père Lelièvre

Sa première décision fut en faveur de la vie. Sa dernière aussi.
Merci au Seigneur qui a permis cela.
Je vais lire ce texte demain à l'homélie, alors que c'est la Rencontre Mondiale des Familles

trahoir

Il est de bon ton de ricaner à l'évocation du nom de Bush et cela même dans les milieux cathos de droite, mais là on ne peut que saluer son action...

MAC

BRAVO !!!

jp

Ca fait quand même sacrément plaisir d'entendre un chef d'état dire de telles chose!!
Chez nous, aucun n'oserait,je pense, de peur de paraître ringard!!
Merci, Bush, voici un départ qui est illuminé par de tels mots.

iffy

pas encore parti et on le regrette deja?

mady

quelle belle déclaration ...!

pique-à-sots

merci monsieur le President ! il doit être trés bien cet homme pour avoir été honni par tant de "belles consciences" chez nous !

Papon

Il a une occasion unique d'accorder ses paroles et ses actes en cessant de livrer des armes à Israel et en faisant cesser les massacres.

yako

Mr President leaves; president elected arrives.

BRUTUS

Si je comprend bien, en 2010, la marche pour la vie aura lieu le 18 janvier et sera internationale....

schneider

c'est une très bonne nouvelle.Espérons que cette belle déclaration contribuera à la non ratification du foca le 21 22 janvier.

bouge

Bravo Mister President!Ceux de chez vous artistes,journaleux,et consors qui bavaient sur vous donc sur leur propre pays à travers le monde vont trouver le temps long maintenant.

jr

Grace au President Bush, et si Mr. McCain avait ete elu, il aurait probablement été nommé 2 juges pro-vie en sus des 2 nommés par le President Bush, et la Cour supreme pouvait alors renverser la decision Roe vs Wade, et 1,3 millions de vies / multipliées par peut-etre 10, 15 ans ou plus auraient ete sauvées. Aux Etats-Unis, toute la confrontation sous-jacente entre republicains et democrates portait sur cette question des nominations et de ses consequences (les dizaines de millions d'avortés qui crient chaque jour cent mille fois plus fort que les bonnes consciences de l'Irak) et non sur le probleme accessoire de la guerre d'Irak, ce que n'ont vraiment pas compris les européens à cause certes de la desinformation mediatique. Entre choisir un President qui permet de se rapprocher decisivement de la fin de l'avortement (Grace a Mr. Bush, il n'en manquait plus que 2 pour sauver des dizaines de millions de vies) et qui colonise par reciprocité le monde musulman comme celui-ci le fait sans repit et violemment depuis la naissance de Mahomet (aurait-on oublié ce qui se passe chez nous et que les Hollandais fuietn leur pays?), et un President pro-mort qui n'agit pas reciproquement, il n'y a pas l'ombre d'un doute. L'attention sur la guerre d'Irak qui a fait tres peu de morts doit rester a sa juste place au sein de notre perception pour rester dans la réalité: si l'on accordait au probleme de l'avortement sa juste place dans les medias par comparaison la place accordée à la guerre d'Irak... et si l'on entendait les cris des millions de bébés avortés, on n'entendrait presque jamais parler de l'Irak, il faut bien l'admettre incontestablement et arreter d'adresser ces avis mitigés sur le President Bush qui a presque permis de sauver des dizaines de millions de vies, et meme des centaines a venir, par l'effet d'entrainement qu'aurait eu un tel renversement de jurisprudence sur le monde entier. La nomination de ces 2 juges valaient a eux seuls toute la Presidence de Bush et de loin. Réalise-t-on la mesure de la négativité des perspectives qui s'offriraient aux pro-vie aux Etats-Unis si Bush Junior n'avait pas été élu et n'avait pas nommé ces 2 juges? La culture pro-mort serait definitivement irreversible, sauf intervention miraculeuse. Meme nos rois ont fait la guerre et les croisades: etaient-ils mauvais? fallait-il voter pour leurs ennemis? Bien au contraire. Bien sur, notre perception n'etait pas altérée par tout un battage mediatique, c'est la seule difference. Ceci dit, je souhaite de tout mon coeur que le President Obama cesse d'etre pro-mort par millions et se convertisse en nommant 2 juges pro-vie. Henri IV qui concentrait toutes les peurs s'etait finalement converti au catholicisme. Pour autant, je ne suis pas favorable "aux colonies" comme on pourrait le croire, pour la raison que ce peuple doit accepter ce qu'ils acceptent pour les autres: se fondre et perdre leur identite et pouvoir dans la societe democratique multiculturelle qu'ils recommendent et promeuvent dans tous les autres pays du monde.

jr

J'ajoute que la seule solution de paix au conflit israelo palestinien est la formation d'un Etat democratique israelo palestinien (multiculturel comme partout ailleurs dans le monde), avec eventuellement en son sein un mini-etat juif (comme le Vatican en Italie).

Car la solution d'un Etat palestinien n'est pas viable dès lors que les populations sont obligés de se mélanger chaque jour pour faire tourner la machine economique: on ne peut creer d'etats séparés dès lors que les populations sont enchevetrées en permanence pour cause d'imbrications economiques.

Pascal G.

L'élection de MAC CAIN aurait permis le choix de 2 juges pro vie à la Cour suprême, et cela aurait sauvé des millions de vies humaines, 10 à 100 fois plus que les guerres en Irak.
On s'apercevra un jour que BUSH fut un Reagan à sa manière, le génie de la com en moins, mais solide dans ses convictions de chrétien pro vie, respectant la loi de Dieu plus que celle des hommes. Et quand on verra que la crise des subprimes a été le fruit empoisonné des institutions sociales rooseveltiennes des années 30 relancées sous Clinton avec la Fédéral reserve, on lui donnera sa vraie mesure. Reagan aura réveillé l'Amérique et contribué à faire vaciller le colosse communiste soviétique, et Bush aura déstabilisé la Chine tout en reprenant le contrôle du pétrole moyen oriental découvert et exploité depuis toujours par les occidentaux.
On remettra à sa juste place la mauvaise image des USA fabriquée en Europe et répandue au Moyen-orient, quand le travail de remise en ordre du Moyen Orient et de l'Iran aura été achevé.
BUSH avait en interne une vision d'une Amérique de la liberté et de la Vie et de la compassion , et en politique extérieure le refus du terrorisme d'Etat, avec l'effort pour retrouver une Amérique impériale, aussi dangereuse que courageuse.
Le monde musulman sortira marqué, mais modernisé, de ces guerres, quand la source iranienne aura été remise au pas, ce qu'OBAMA sera chargé de faire.
BUSH a changé l'Amérique, devenue majoritairement pro vie en huit années de mandats, et amorcé une domination de la zone méditerrannée et asie centrale qui sera bénéfique pour notre sécurité.

jr

Oui a l'analyse juste de Pascal G.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.