Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Les plans de relance économique vont appauvrir la société
Un prêtre victime des brûleurs de voitures

Les soldats de la Bundeswehr à Colmar

Selon l'hebdomadaire allemand Der Spiegel, la chancelière Angela Merkel aurait décidé, la semaine dernière, de l'installation en France d'un bataillon (env. 500 hommes) de la Bundeswehr. Les soldats allemands viendraient à Colmar, à l'automne prochain. L'annonce officielle devrait en être faite, début février à Munich.

Le journal allemand affirme également que Paris rapatrierait en France le 3ème régiment de Hussards (Immendigen), ne maintenant outre-Rhin que le 110 ème Régiment d'Infanterie (Donaueschingen) et les élements français de commandement et de soutie (Mühlheim) de la Brigade franco-allemande.

MJ

Commentaires

VD

Pourquoi la chancelière peut-elle prendre une telle décision ?
Quel est le motif de la présence de ces soldats ? Le savez-vous ?

Bernard S

Voilà donc pourquoi on dissout des unités en France : pour que nos casernes soient occupées par les Allemands !
Bientôt, ce sont les forces de la Kommission qui feront régner l'ordre à Paris.

trahoir

Quand Nicolas soutient les décisions d'Angela il dit des phrases historiques comme : "je souhaite la victoire de l'Allemagne" ?

RL

Sait-on où sera logée la Kommandantur ?

Virgile

C'est l'Anschluss. Argh.

Croan

Sont-ils tous turcs?

FREULON


Si les forces allemandes s'installent dans nos casernes bientôt on reverra des Tigres... dans nos rues.
A la limite, je préfère cent fois mieux des soldats de la Bundeswehr que des soldats arabo-musulmans du Hamas ou du Hezbollah.
Et j'aimerais bien voir des soldats de Tshahal rétablir l'ordre dans nos banlieues.

Amédée

@ FREULON,
Oui, oui, vous avez raison, vivement des soldats de Tshahal dans nos banlieues... quand on voit comment les chrétiens de Terre Sainte sont traités par Israël, les chrétiens de banlieues verraient ainsi que les misères que leur font certains musulmans ne sont rien en comparaison de l'attitude de Tshahal.

FREULON je me demande ce que signifie pour vous le mot "nation", si vous êtes ainsi prêt à ce qu'il y ait des troupes d'occupations en France.

Antoine

ILS n'AURONT PAS L'ALSACE-LORRAINE !

trahoir

@ Freulon,

Cher ami,

le problème est que nous les avons tous :
- la Bundeswehr à Bruxelles
- des soldats arabo-musulmans du Hamas ou du Hezbollah dans les banlieues
- les soldats de Tshahal (ou équivalents) à la télé

ludo

Cela fait 63 ans qu'il y a des troupes françaises en Allemagne. Depuis plusieurs décennies, il ne s'agit plus d'occupation mais de coopération, (quoiqu'on pense de l'opportunité ou de l'efficacité de cette coopération).
Ceux donc qui critiquent l'éventuelle venue de soldats allemands en France ont-ils critiqué notre présence outre-Rhin depuis toutes ces années de coopération ? Non bien sûr. Alors soyons conséquents.

La question n'est donc pas de savoir si les soldats allemands ont le droit ou non de s'établir en France, (ils l'ont de par notre propre politique) plus précisément en Alsace ce qui n'est pas neutre, mais de savoir quelle politique de coopération européenne prévaut réellement.

Est-ce l'addition de nos faiblesses en juxtaposant des armées diminuées et limitées humainement et matériellement ?
Est-ce l'addition de nos atouts en renforçant l'entrainement conjoint d'armées nationales fortes ?


A quoi cela sert-il ?
Si les enjeux nationaux prévaudront, in fine, toujours dans la coopération internationale, il existe des engagements armés internationaux qui supportent ou requièrent un appui mutuel entre nations d'un même continent.

Pour ma part, je pense possible et utile une coopération militaire plus étroite entre la France et l'Allemagne et d'autres pays à moyen terme, d'abord à l'entrainement puis dans les engagements armés (ce qui est déjà en partie le cas) sur la base d'une autonomie réciproque en termes de hiérarchie et de moyens dans l'action. La cohabitation de nos troupes est utile dans le cadre de l'entrainement et de la connaissance réciproque indispensable à l'efficacité dans les engagements armés.

Que ce soit choquant de les accueillir lorsque l'on ferme des casernes, ce peut être une question bien distincte.

Jan-Pawel

@ Freulon :
Vous avez plus de 50 piges de retard ! Nos voisins allemands n'utilisent plus le PanzerKampfWagen VI (dit le "Tigre"), ni même le PzKpfW V ("Panther" - NB : le croisement des deux a donné le "Tigre Royal"), ils ont maintenant des Leopard 2 !

Virgile

@ Ludo,
La présence française en Allemagne se justifiait par les méfaits de l'Allemagne nazie.

Aujourd'hui les accueillir c'est nier la souveraineté de la France sur son territoire.

Il n'y a pas de coopération possible avec une armée allemande qui soutient en ex-Yougoslavie ses anciens alliés nazis devenus aujourd'hui des mafieux musulmans.

Oui aux exercices communs avec l'Allemagne... à la limite.

Non à l'occupation de notre territoire par une armée étrangère: nos aïeux (en tout cas les miens) ne sont pas morts aux 3 dernières guerres contre l'Allemagne pour que des militaires allemands occupent aujourd'hui une caserne française.

Mais tout cela n'est pas très étonnant: le grand-père de Nicolas Sarkozy était un collaborateur du potentat nazi hongrois Horthy, il est donc normal qu'il accueille aujourd'hui à bras ouverts des soldats allemands en France.
La France subit son histoire familiale.

Papon

Juridiquement parlant l'Allemagne est toujours un pays occupé , par la France entre autres, un traité de paix n'ayant toujours pas été signé à ce jour.

ludo

@ virgile,

Dire que notre présence se justifie jusqu'à aujourd'hui par les méfaits des nazis est au minimum un non sens. Pour simplifier, l'occupation s'est transformée en défense contre les Rouges puis en coopération en vue de participer à l'élaboration d'une défense européenne.
L'Allemagne est aujourd'hui un pays souverain et possède des troupes étrangères de son plein gré sur son territoire dans le cadre des accords de l'Alliance Atlantique.
Vous critiquez l'Allemagne et sa politique en Ex-yougoslavie mais la France est présente aussi au Kosovo où les mafieux musulmans n'ont pas peu de pouvoir.
Quant à en appeler à nos glorieux aieux, nombre d'entre eux ne critiquent pas une amitié franco-allemande qui aide à éviter de nouveaux conflits fratricides.
En somme, faisons preuve de discernement.

Virgile

@ Ludo,
Coopérez ou collaborez tant que cela vous chante avec les Allemands.
Ces troupes allemandes ne sont pas bienvenue en France.

L'Allemagne comme le Japon violent les traités d'après-guerre qui leur interdisent d'avoir des troupes à l'étranger. Le nier c'est mentir.

Papon

Sous l'Empire Romain les nations vaincues devaient fournir des troupes d'auxiliaires à l'armée romaine; la France est sortie vaincue de la guerre 39-45 et sans l'intervention de Degaulle elle aurait échangé un occupant contre un autre, mais cette fois il n'y aurait pas eu de "zone libre".
Rappelons nous la monnaie d'occupation et l'AMGOT prevus par le gouvernement US.
Il est donc normal que nous fournissions, comme l'Allemagne , des troupes auxilliaires à l'Empire.

Roquejeoffre

Pour compléter votre information:
http://colmar.dna.fr/?Alsace-ou-Lorraine

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.