Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Les sages-femmes ne tueront pas
L'Espagne veut libéraliser l'avortement

Klaus prêche la bonne parole aux eurodéputés

Le président tchèque Vaclav Klaus a déclaré devant le Parlement européen :

"Il est erroné de penser qu'il y n'a qu'une seule voie, un seul avenir pour l'Union européenne, à savoir une Union toujours plus étroite, une intégration toujours plus approfondie sur le plan politique des Etats membres. [...] On parle du caractère bureaucratique des prises de décision, mais les projets contenus dans la Constitution européenne rejetée, et dans le traité, qui est peu modifié par rapport à la Constitution, augmenteraient encore ce défaut de déficit démocratique. En l'absence d'un démos européen, d'un peuple européen, la solution ne passe pas non plus par le renforcement du Parlement européen [qui risque de conduire] à une aliénation encore plus grande des citoyens européens vis-à-vis de l'Union."

Le Monde a fait le lien, relevé par Henri Védas, entre le nom du président eurosceptique et le nom de la tempête qui a ravagé la France...

MJ

Commentaires

JEAN DU TERROIR

Monsieur Klaus mérite d'être soutenu dans cette voie.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.