Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



"Homophobie", l'insulte facile
UMP : GayLib veut détruire la famille

L'Agrif et les évêques de France

A Bernard Antony, président de l'Agrif, révèle dans Minute à paraître demain :

"L’Agrif a déjà reçu, discrètement, des félicitations de certains évêques. Je peux même révéler qu’à l’Assemblée des évêques de Lourdes, une vive discussion a opposé certains évêques sur l’Agrif, l’un d’eux ayant déclaré: «Elle fait le travail que nous ne faisons pas Je ne peux pas en dire plus, mais des évêques m’ont très gentiment témoigné de leur considération. Dans l’affaire des incendies de chapelles dans le Morbihan et de profanations de cadavres, Monseigneur Centène, évêque de Vannes, a poursuivi au côté de l’Agrif et n’a pas dit, comme certains de ses confrères, que l’action de l’Agrif était préjudiciable. On nous a également fait savoir qu’à Rome, l’action de l’Agrif est regardée avec bienveillance."

MJ

Commentaires

cosaque


ça fait plaisir à lire !
Prometteur d'un hypothétique sursaut de nos évêques ?

placide

Pouvez vous me dire au nom de quoi, ils ne peuvent dire ce qu'ils pensent ?
Pour ne pas déplaire à leurs adversaires pour ne pas dire ennemis ?
Surement mais comment faire avancer une idée si on ne l'assume pas clairement.
Et ceci explique peut être pourquoi certains évèques s'étonnent de la foi des musulmans en comparaison avec la foi de leurs ouailles.
Se cacher c'est aussi faire le jeu de l'adversaire. Dans tous les cas, la meilleure solution est l'attaque.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.