Chronique de l'Union européenne
Le planning familial soutient les criminels sexuels

L'Eglise en France et les Etats généraux de la bioéthique

Alors que s'ouvrent les Etats généraux de la bioéthique, l'Eglise catholique en France souhaite faire part de sa réflexion et contribuer au débat. C'est pourquoi le groupe de travail sur la bioéthique, instance de la Conférence des évêques de France, publie "Bioéthique, propos pour un dialogue", ouvrage à paraître demain. Ce livre s'organise en chapitres traitant chacun des 7 sujets qui ont été retenus dans le cadre de la révision de la «loi relative à la bioéthique» :

  1. La recherche sur l'embryon ;
  2. Le prélèvement et la greffe d'organes, de tissus et de cellules ;
  3. Les modalités d'expression du consentement dans les protocoles de recherche ;
  4. Le principe d'indisponibilité du corps humain ;
  5. L'assistance médicale à la procréation qui pose elle-même la question de l'anonymat du don et de la gestation pour autrui (traité en deux chapitres) ;
  6. Le développement de la médecine prédictive ;
  7. L'extension du recours au diagnostic prénatal (DPN) et au diagnostic préimplantatoire (DPI).

B Le blog bioethique.catholique, créé sous l'égide du même groupe de travail, est lancé. Il permettra au plus grand nombre de s'informer, de se former et de dialoguer :

  • Chaque semaine, le blog proposera un billet rédigé par un expert et portant sur l'un des sept sujets abordés dans le cadre de la révision des lois de bioéthique ou un éclairage lié à l'actualité bioéthique.
  • Les synthèses des chapitres du livre seront disponibles en ligne
  • Une sélection de liens vers des sites et ressources internet sur la bioéthique et aux textes et documents de référence publiés par l'Eglise catholique.
  • La rubrique agenda mentionnera les initiatives proposées dans toute la France par les diocèses et mouvements d'Eglise sur la bioéthique (conférences, colloques, sessions, etc).
  • Des vidéos seront disponibles, en lien avec les médias chrétiens, les diocèses et mouvements.

Michel Janva

Commentaires

Tonio

Tout ça paraît très bien mené, avec anticipation et professionnalisme. Les catholiques ont la possibilité d'petre bien formés et informés.
Mais je suis pessimiste : si nos députés veulent faire la sourde oreille, rien ne les en empêchera. Ou pire, faire croire qu'ils en tiennent compte, et ne rien en faire. Ou faire comme Bayrou : "moi je suis catholique pratiquant, mais je pense différemment. Et je laisse ma foi au vestiaire de l'hémicycle." Ou autres balivernes.

siobud

Faites suivre les articles auprès de vos élus systématiquement. Le nombre fait la force ! Soyons les "moustiques" qui les piquent systématiquement.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.