Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



UE : l'idéologie du genre imposée dans le vocabulaire
Affaire brésilienne : le diocèse de Recife donne les faits

Commentaires

Jean

Constatons que beaucoup se disent chrétiens pour ensuite attaquer les valeurs chrétiennes en prétendant que tout est finalement relatif, la vie comme la foi. Lundi dernier, lors d'un colloque, Bernard Debré s'est moqué - oui, c'est le mot - du Dr Geoffroy (du Collège des Bernardins) après avoir d'avance légitimé ses provocations par son appartenance à l'Eglise catholique. De même il a justifié l'avortement en se disant catholique. Pour eux la morale est évolutive.

Une anecdote : un jeune catholique a un jour dit à un de mes amis curé de 36 ans que s'il racontait à un vieux prêtre tout ce qu'il faisait avec les filles, celui-ci sauterait au plafond. Le jeune curé lui a fermement répondu : "Parce que tu crois qu'un jeune prêtre t'encouragerait à continuer ?"
Non, le respect de la vie et d'autrui n'est pas suranné, il ne s'agit pas d'une valeur seulement immanente pouvant évoluer mais transcendante, non pas au sens kantien mais au sens divin ! Il est pourtant évident, quoi que l'on pense du préservatif, que si un moyen de protection n'est pas fiable à 100% en cas de pandémie de sida, il est préférable de s'en abstenir et, au-delà, de s'abstenir de relations sexuelles avec de multiples partenaires. Cela, que l'on soit croyant ou non, s'impose comme une évidence.

david

Pauvre France !
Jésus à Van
Je ne t'ai pas demandé de prier spécialement pour aucun autre pays, je te l'ai demandé uniquement pour la France.

[url]http://marcelvan.canalblog.com/archives/2008/07/24/1213916.html[/url]

Martial

Ce qui est sympa à lire, en revanche, ce sont les commentaires des lecteurs sur le site du Figaro !
Certes, Bayrou est une triste cible, mais la colère commence à gronder dans les rangs des chrétiens.

Ci-après le mot que j'ai adressé hier à Juppé après ses propos ignominieux à l'égard du Saint-Père :

"Monsieur, les mots me manquent pour vous dire à quel point j'ai été outré, scandalisé, indigné de vos propos ignominieux à l'égard de Sa Sainteté, le Pape Benoît XVI ! Qu'un homme de votre envergure, de votre réputation, de votre niveau culturel et intellectuel, qu'un homme qui se dit à nouveau "prêt à servir" son pays se commette dans des propos aussi vils, à peine dignes d'un Plantu en couverture du Monde ou d'un Cohn-Bendit, me sidère et, plus encore, me peine. Sans trop m'avancer, j'ose vous qualifier de profondément méprisant, voire raciste, à l'égard d'un peuple africain qui serait trop arriéré pour comprendre le message de l'Eglise, message positif fait d'amour de Dieu, d'amour du prochain et de maîtrise, au nom précisément de cet amour de Dieu, de ce qui avilit l'homme. Votre seule vigilance, qui aurait au moins pu vous conduire à lire en entier l'entetien incriminé entre le Pape et des journaliste, dans l'avion le menant en Afrique, est déjà largement mise en cause. Et vous osez vous dire chrétien ! Non seulement, vous insultez publiquement un chef d'Etat en exercice - ce qui, pour un ancien 1er ministre, ne manque pas d'insolence ni de goujaterie - mais en plus, à travers lui, vous insultez des centaines de millions de catholiques - dont beaucoup parmi les Français, je vous le rappelle, sont des électeurs de votre tendance politique. Je ne puis que vous inciter à revenir, publiquement comme vous les avez formulés, sur ces propos, et à exprimer vos excuses au Saint-Père et aux catholiques profondément touchés par ce que vous avez dit. Espérant que vous aurez le courage de vous rendre à la raison. "

Il me semble qu'une avalanche de lettres de ce tonneau, à lui et aux autres, ne ferait pas de mal (on peut d'ailleurs être beaucoup plus désagréable...)

Martial Bild

La classe politique française ne s' intéresse pas au sort des africains. L' Afrique qui souffre au Darfour laisse de marbre les bonnes consciences qui ont souvent fait des affaires avec les pires dictateurs du continent noir.

Les attaques contre les déclarations du Pape lors de son voyage sur le sol africain ne procèdent pas de la volonté de se préoccuper des africains . Sur place, ce sont les Eglises qui font tout le boulot.non, il faut chercher ailleurs.

Il j' a tout d' abord la volonté de s' en prendre à l' Eglise catholique. C'est un sport national qui ne se joue pas que dans les loges. Il j' a aussi les basses vengeances d' extrémistes progressistes largués par un pape exigeant.

Parmi les politiciens, il y a ceux qui sont les représentants quasi officiels du lobby homosexuel, ceux qui, déconsidérés ou en panne dans les sondages, veulent s' attirer les bonnes grâces médiatiques, en se faisant les soutiens intransigeants et extrémistes de la pensée unique. Dans cette catégorie figure M.Juppé qui n' en finir pas de couler mais qui doit vendre son livre.

Et puis il y a M.Bayrou. Depuis son refus de mise en berne des drapeaux lors de la disparition du Grand Jean-paul II, le député du Modem ne perd jamais une occasion de " bouffer du pape". Quelle en est la raison profonde? La couardise, la bêtise, le ventraplatisme ou un plus lourd secret? Le mystère reste entier .. Et sans grande importance.

Rodolphe

Bayrou n'est pas le seul à critiquer le Saint Père. Également le Parti Socialiste dans un communiqué officiel...Et même Gérard Miller, "célèbre" psy et chroniqueur sur Europe 1. Selon lui, "Les institutions de l'Église sont connes..." (Entendu le 18/03/09, à 16h20)

Mais que font la HALDE et autres institutions si promptes à critiquer les propos antisémites ?

Sancenay

Il y a bien nombre d'idiots utiles quant à la propagande révolutionnaire , il apparaît qu'il peut aussi y avoir pour celle-ci des idiots inutiles.

jeffmoveone

@Martial:Bravo pour votre lettre!Ce sont des
Chrétiens de circonstances à qui il est bon de leur montrer que nous ne sommes pas un troupeau d'electeurs grégaires et stupides.
"Soyez doux comme des Colombes et rusés comme des serpents!"

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.