Cameroun : le Pape poursuit son voyage
Etats-Unis : la tension monte contre l'Eglise

La confiance dans le préservatif est une idéologie

Le porte-parole du Vatican Federico Lombardi a déclaré :

"Il ne faut pas attendre de ce voyage un changement de position de l'Eglise catholique envers le problème du sida [...] développer une idéologie de confiance dans le préservatif n'est pas une position correcte [car elle ne met pas l'accent sur] le sens des responsabilités".

Le père Lombardi a évoqué les "trois directions" dans lesquelles se déploie l'action de l'Eglise catholique face au sida:

"l'éducation à la responsabilité de la sexualité et l'affirmation des valeurs du mariage et de la famille, l'engagement pour des soins efficaces, et l'attention portée aux malades".

S Dans un reportage à suivre dans l’émission "L’Eglise en Afrique, parlons-en", en direct jeudi 19 mars à 20h40 sur KTO, des évêques africains réagiront fortement à la polémique «sur le préservatif», et notamment le Cardinal Théodore Sarr, qui a déclaré :

"Je demande aux occidentaux de ne pas imposer leur façon de voir".

Michel Janva

Commentaires

olivier

"Je demande aux occidentaux de ne pas imposer leur façon de voir".

C'est exactement ce que je pense .

Dominique

Vous avez parfaitement raison, même si cette évidence est difficile à défendre aujourd'hui. Mais cela n'en fait pas moins une vérité.
Trop de temps a été perdu à refuser d'éduquer la jeunesse à l'affectivité, la maîtrise de soi et le sens de la confiance. Pendant ce temps, la pornographie, la fragilité sexuelle et affective ainsi que la loi du désir sont venus polluer toute la jeunesse, à l'exception d'une petite minorité possédant un idéal et en vivant.
Personnellement infecté du sida depuis plus de 20 ans, je suis chaste et abstinent sans héroïsme particulier et parce que c'est réalisable et la seule perspective raisonnable et sûre. Ce dont je vais témoigner devant les jeunes, plus attentifs qu'on ne le croît à la vérité. Eux, les limites d'une sexualité sans confiance, ils les connaissent. Et ils savent qu'il n'y a pas de service après-vente des rapports à risque. Une erreur et c'est la tragédie.
Les partisans de la culture de mort se sont servi de cette pandémie pour aller encore plus loin en vue d'imposer leur idéologie.
Car quel est le rapport entre "la lutte contre le sida" et le "mariage" homosexuel?
Le lobby homosexuel qui se comporte en profiteur avec malheureusement la complicité des pouvoirs publics.
Dominique Morin

siobud

Je voudrais dire toute mon admiration à Mr.Morin !
Voilà un homme de convictions et de coeur !
Tout est dit.
Dieu vous garde , cher monsieur Morin !

Sancenay

...comme toute autre "avancée" pour reprendre la langue de bois de Madame Morano hier soir sur la 3,cela relève de la propagande révolutionnaire antichrétienne, (pardon pour le pléonasme).
Il s'agit de paupériser un peu plus le peuple tant spirituellement que matériellement, afin de l'asservir définitivement sous couvert de bons sentiments professés cependant avec le rictus à peine voilé que produit inmanquablement l'idéologie de la haine.
Il suffit d'observer pour comprendre.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.